:)
29 Avril 2009

Pain of Salvation

Ending Themes

par Marjorie Alias
Après plusieurs contretemps et dates de sortie repoussées, Ending Themes est enfin là. Et cela valait certainement la peine d’attendre à la vue de son contenu, composé d’un concert filmé au Paradiso d’Amsterdam et d’un documentaire retraçant huit jours avec le groupe lors de leur tournée de 2005. L'ensemble exploite le concept (tiens donc) d’une série télévisée qui se divise en deux saisons. Cette source d’inspiration semble pour le moins adaptée à l’historique quelque peu mouvementée du groupe ces dernières années : depuis la sortie de BE, puis de son DVD associé, des personnages principaux ont disparus, d’autres se sont rajoutés au casting, et, qu’il s’agissent de conflits ou de choix de carrières, les péripéties se sont enchaînées, préparant finalement un terrain plus que favorable à la sortie d’un DVD qui viendrait à la fois apporter des éléments de compréhension, mais également, et surtout, une pièce de choix de ce que Pain Of Salvation réalise de mieux : une musique qui prend davantage de densité en concert.

Si l’on veut toutefois suivre l’ordre chronologique, c’est le documentaire, autrement dit la première saison, qui devra être apprécié en guise de préliminaires (à noter, la présence bienvenue de sous-titres en français). Sans rien en dévoiler, il propose un regard d’apparence simple sur ces quelques jours sur la route en compagnie du groupe. Il sera cependant aisé de lire entre les lignes plusieurs petits détails sur les membres : leurs ressentis, leurs relations, en un mot, le rôle que chacun joue, avec ce qu’il faut de pudeur et d’honnêteté, donnant un résultat inédit et rarement proposé ailleurs. Un peu comme le disait Daniel Gildenlöw sur l’ancien site du groupe « ce n’est pas toujours confortable, ce n’est pas toujours joli, mais c’est Pain Of Salvation » et les plans et les interviews diverses qui se succèdent transpirent un sentiment intimiste et vaguement familier. Aussi, outre les moments joyeux, une certaine mélancolie viendra clore le visionnage.

La saison deux propose donc un concert datant de la dernière tournée du groupe, peu après la sortie de Scarsick. En résulte une setlist riche qui traverse toute leur discographie, où les morceaux prennent cette dimension propre aux live du groupe, ne se résumant pas à un « simple » copier-coller mais s’offrant souvent de nouvelles facettes, maniant toujours émotions et puissance, mêlant douceur à une certaine douleur. D’un point de vue plus technique, le son (à choisir entre stéréo, Dolby Surround et DTS Surround) est de facture très correcte et rend honneur à l’interprétation des morceaux sans pour autant la transcender. Les images sont sans doute le point faible avec un montage assez inégal (très peu de plans de Simon Andersson, nouvel-ancien bassiste par exemple). Mention spéciale néanmoins aux chœurs et au chant tout au long du concert, qui restent remarquables.

Tout cela ne serait cependant rien sans les bonus disséminés un peu partout (vraiment partout…), aussi nombreux qu’hilarants ou cocasses, qui complètent à merveille les deux saisons en allégeant le tout et finissant de donner à ce coffret un parfum d’indispensable. Humour et gravité feront décidément bon ménage, seyant particulièrement à la personnalité du groupe (et, autant le dire, à l’image de son leader incontesté).

Outre la durée de vie plutôt longue du DVD, les disques associés (disponible dans l’édition limitée ou seuls) permettront de profiter encore et toujours de ce passage en revue des dernières années de labeur du groupe, et pourront constituer ainsi une très belle manière de les découvrir.
  • Année: 2009
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir