:|
28 Avril 2009

O.S.I.

Blood

par Christophe Manhès
Au sein de l’écurie InsideOut Music, O.S.I. fait figure de groupe si ce n’est avant-gardiste, tout au moins original. Comme l’un ne va pas forcément avec l’autre, précisons également qu’en plus d’être moderne, le son du groupe vieillira probablement mieux que celui de bien de ses camarades de chambrée.

Bâti autour d’un binôme à la personnalité forte, l’ex — et de plus en plus regretté — claviériste de Dream Theater, Kevin Moore, et le guitariste mentor de Fates Warning, Jim Matheos, les deux premiers albums d’O.S.I. sont des petits bijoux originaux combinant dans une alchimie parfaite gros riffs hypnotiques avec de palpitantes boucles electro et un chant monotone étrange, accrocheur, passée au shaker des filtres numériques. Cet alliage au confluent du metal, du psychédélisme et de la pop minimaliste est d’autant plus percutant et direct qu’il possède un sens inné de la turlurette entêtante.

Avec Blood, de toute évidence, O.S.I. est cette fois-ci à la peine. Alors que la sauce possède toujours la même couleur, le même onctueux, on cherche en vain un assaisonnement audacieux qui lui donnerait une identité plus affirmée. Bien sûr, il synthétise honnêtement la parcours du groupe mais, et c’est fâcheux, sans la belle touche progressive de Office of Strategic Influence (2003) ou la force brute et sombre de Free (2006). On est même privé de cette petite note acoustique rafraîchissante que le groupe avait pris l’habitude de placer en fin de parcours comme un élégant digestif.

Ceux qui n’ont pas apprécié O.S.I. jusque-là y trouveront peut-être leur compte car la recette orchestrée par ce presque « super-groupe » fonctionne et les musiciens se révèlent toujours capables de concocter les titres percutants dont ils ont le secret (« The Escape Artist », « False Start », « Be the Hero »). Quant aux fans de la première heure, ils auront l’impression désagréable que Messieurs Moore et Matheos ont cette fois-ci géré leur boutique sans prendre de risques.

  • Année: 2009
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir