:)
23 Mars 2009

Andrew Gorczyca

Reflections – An Act of Glass

par Dan Tordjman
Musicien prématurément disparu et jusqu’ici inconnu, Andrew Gorczyca voit sa musique ressuscitée par l’intermédiaire de son frère Chris. Ce dernier, batteur de son état, a dépoussiéré de vielles démos inachevées que son bassiste de frangin avait enregistrées et accumulées au fil des années. Entre bouts de musiques et bribes de textes, ce serait mentir de dire que la tâche ne fut pas ardue pour Chris. Mener à bien et à terme ce projet a été son unique but unique et pour cela, il s’est entouré d’un casting cinq étoiles.

Musicalement, on peut citer les dinosaures du genre tels que Rush, Genesis ou Yes, artistes de chevet d’Andrew de son vivant. Chris, dans son travail de finition et de complétion, a inclus des références plus actuelles telles que Spock’s Beard et feu Kevin Gilbert. Avec un tel mélange, la mayonnaise prend car outre le talent de composition de Chris et Andrew, la dream team constituée pour l’occasion a de quoi faire rêver : Ted Leonard (Enchant), Nick D’Virgilio, Dave Meros et Ryo Okumoto (Spock’s Beard), Randy George (Neal Morse), Adrian Belew et Mike Keneally (Frank Zappa), Bryan Beller (James LaBrie), pour ne citer que les plus connus.

Les musiciens sont tous en grande forme et il en ressort une certaine sensibilité à la requête de Chris. Il est difficile cependant, de citer un nom plutôt qu’un autre, tant la cohésion et l’unité de l’ensemble rayonnent du début à la fin. Si la durée des titres n’excède pas les huit minutes, les idées fourmillent néanmoins de toute part. Par ailleurs, il y a fort à parier que les fans des groupes représentés sur ce disque seront à la fois séduits et ravis de retrouver leurs musiciens favoris dans un contexte différent. C’est le fruit d’un travail de longue haleine – et par la même occasion, une vraie bouffée d’air frais – qui est ici proposé et qui mérite réellement de s'y attarder.
  • Année: 2009
  • Label: ProgRock Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir