:|
16 Mars 2009

Kingfisher Sky

Hallway of Dreams

par Marjorie Alias
En 2001, Ivar de Graaf, batteur de Within Temptation, décide de quitter le groupe au succès grandissant avec en tête le projet de composer sa propre musique, libre et affranchie d’étiquettes de genre ou de style. Epaulé par la chanteuse Judith Rijnveld, tout deux s'attellent dès 2004 à une écriture répondant à leur désir d’éclectisme. Cette tentative se concrétise aujourd’hui sous le nom de Kingfisher Sky et ce premier album baptisé Hallway of Dreams.

C’est entouré du bassiste Eric Hoogendoorn, des guitaristes Daan Janzing et Edo van der Kolk et du claviériste George van Olffen que le duo de départ devient alors un groupe à part entière – rejoint en 2008 par la violoncelliste Maaike Peterse –, donnant ainsi toute sa dimension au travail de composition réalisé en amont. Ce travail sonne-t-il comme un énième « groupe à chanteuse », usé de clichés ? L’écoute des titres permet rapidement de répondre par la négative, et c’est tant mieux !

Dès le premier morceau, les Hollandais embarquent l’auditeur dans leur univers, aux accents oniriques, porté par une voix suffisamment puissante et habitée pour que sa clarté et sa douceur n’en deviennent pas faiblardes. Les mélodies sont efficaces sans être simplistes, souvent teintées de sonorités folk et celtiques. Les chœurs sont soignés et travaillés, appuyant l’ambiance féerique qui se dégage déjà des compositions.

Au fil de l’œuvre, l’auditeur se laissera porter par des morceaux aboutis qui savent affirmer une réelle identité. Si certains refrains ou constructions peuvent sembler trop convenus, ils restent néanmoins enrichis par un coté progressif, appuyés par les diverses facettes que présente Kingfisher Sky. De pop et légère voire douçâtre, elle saura devenir plus mélancolique, sombre et puissante, révélant des détails originaux où on ne les attendra pas toujours.

Cette première proposition plutôt personnelle sent la réalisation avec foi et passion et semble répondre aux attentes qui ont motivés la naissance du groupe. Un album cohérent, agréable, et qui laisse présager une démarche intéressante pour un futur qui s'annonce plutôt riche et prometteur. Un peu à l’image de leur premier essai finalement.
  • Année: 2009
  • Label: Suburban Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir