:|
10 Septembre 2003

Kaipa

Keyholder

par Julien Negro
Kaipa revient avec Keyholder, son deuxième album depuis sa reformation l’année dernière. On retrouve la même équipe que précédemment : deux sixièmes des Flower Kings (Roine Stolt, guitariste originel de la formation et Jonas Reingold à la basse), ainsi que le batteur fou de Mats & Morgan, Morgan Agren. Le son, typiquement Flower Kings, fleure bon les seventies et le psychédélisme. Les claviers dominent des compositions qui ne descendent jamais sous les six minutes, et la guitare de Stolt, toute en finesse, est reconnaissable entre mille. La voix de Patrik Lundström, bien qu’assez différente des standards du genre, est très agréable et parfaitement secondée par Aleena, tandis que Jonas Reingold, égal à lui-même, sert de magnifiques lignes de basses à la fois jazzy et typiquement progressif ‘70s à la Chris Squire.

Vous l’aurez compris, les habitués du blond guitariste ne seront pas surpris, puisque le style de ce Keyholder est encore très proche de son autre groupe, bien que Stolt n’ait que très peu participé à l’élaboration des morceaux. “The weed of all mankind” ou “Distant voices” auraient en effet parfaitement pu figurer sur l’Unfold the future des Rois des Fleurs, alors que l’excellent “Lifetime of a journey”, entre autres, rappelle indéniablement Yes. Comme avec Notes from the past, sorti l’année dernière, Keyholder n’apporte donc rien de nouveau sous le soleil, si ce n’est la participation un peu plus poussée de Roine Stolt sur certains titres. La musique de Kaipa, sans être particulièrement originale, s’inscrit avec une petite touche moderne supplémentaire, dans la droite lignée des pionniers cités précédement ou de Genesis.

Bien que jouant clairement la carte de la facilité, Kaipa propose une musique enjouée, qui gagnerait sûrement à se détacher un peu de l’influence de son guitariste. Son approche reste cependant moins éparpillée et on appréciera que, contrairement aux Flower Kings, le groupe se contente d’un simple CD. Keyholder est parfaitement désigné pour les auditeurs cherchant un groupe conservateur sans être trop exigeants.
  • Année: 2003
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir