:|
17 Octobre 2017

The Kandinsky Effect

Pax 6

par Raphaël Dugué

Deux ans après Somnambulist qui avait comblé la rédaction de Chromatique, le trio franco-américain est de retour avec Pax 6 sur lequel il continue une formule élaborée lors des précédents albums qui mêle les éléments électroniques et le jazz. Dès les premières secondes, les effets hypnotiques hérités du minimalisme de Terry Riley créent un canevas sur lequel le saxophone de Warren Walker exprime pleinement la composante mélodique du groupe.

Au long de l’album, les morceaux courts ne dépassant pas les six minutes se succèdent, certains proposant des motifs mélodiques simples et élégants un peu à la manière de Moondog (« We make our own Holiday ») alors que d’autres explorent le versant électronique et les rythmiques hypnotiques (« Re: Jungle »). On regrette cependant que certaines idées n’aient pas été développées sur des formats plus étendus (les trois minutes d'atmosphères envoûtantes de « Music Box » se terminent par exemple dans un fade out frustrant). Pax 6 est tout de même un album qui fourmille de détails et d’idées musicales et ses ambiances brumeuses étranges donnent envie d’y replonger.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir