:)
07 Septembre 2017

Owun

2.5

par Aleksandr Lézy

Formé en 1992, Owun est un groupe français qui a évolué au fil du temps, lentement mais sûrement. Depuis son premier album Sillon en 1998, trois albums dont le dernier en date 2.5 ont été enregistrés, c’est peu ! Mais partons du constat que pour faire un bon album, il faut du temps.

Dans la continuité de Le fantôme de Gustav sorti en 2011, Owun semble avoir accentué ses différentes facettes en mélangeant la coldwave, le shoegaze et un math rock de plus en plus ciselé. 2.5, si l’on peut lui prêter de vagues airs du Mirrored (2007) de Battles, porte l’étendard de la répétition frénétique et de l’expérimentation résolument sombre. Nos trois Grenoblois déblayent le terrain avec des sons électriques mais aussi électroniques dominés par une guitare légèrement saturée mais aussi ce chant atypique entre punk et new wave, délibérément mixé en arrière-plan. Owun semble avoir progressé de manière phénoménale, maîtrisant son sujet et la direction qu’il s’est fixé avec brio, comme sur l’extraordinaire « Tom tombe », morceau compendieux de dix minutes aux allures d’édifice musical ultime ou sur« Frost » morceau proche d’un Nine Inch Nails halluciné.

2.5 est un album qui mûrit de manière prodigieuse avec les écoutes, encore plus au casque d’ailleurs. La production y est froide, puissante mais aucunement outrageuse, laissant respirer les sons et les détails. Attention cependant à ne pas s’y méprendre, il n’est pas un disque facile, sa force résidant dans une atmosphère et une exigence musicale saisissantes.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir