:|
21 Septembre 2008

Monte Montgomery

At Workplay

par Julien Damotte
A l’heure où les bons guitaristes-chanteurs ne sont pas légion, Monte Montgomery apporte avec ce At Workplay comme une bouffée d’oxygène à ce monde de clichés et de redites qu’est la guitare électro-acoustique. A l’aise dans tous les domaines et tous les styles, cet Américain de quarante-deux ans a su au fil des albums trouver un équilibre parfait entre technique et émotion, et rien de tel qu’un album en public pour faire le point sur sa carrière plus que fournie (cinq forfaits studios).

A la fois abordable et indéfinissable, cet album live est un véritable vivier d’influences. Tantôt blues (« 1st and Repair »), country (« Come Away », « Wishing Well », « Splitsville ») ou encore funk à la Keziah Jones (« Shock »), les compositions du quadragénaire sont tout sauf convenues. Sa voix soul rocailleuse s’allie parfaitement à son jeu riche en grooves et ambiances folk. Sans vraiment surprendre ni innover outre mesure, chaque chanson a un sens. Point d’orgue de chaque titre, les soli, improvisés dans leur quasi-totalité, sont eux d’une originalité déconcertante. Monte Montgomery maltraite sa guitare acoustique comme Eddie Van Halen a autrefois maltraité sa guitare électrique. Il est même parfois difficile de croire que tout a été joué à la guitare sèche (agrémentée d’une bonne dose d’effets) tant les notes sont liées. S’il fallait le décrire, son jeu serait un mélange habile entre le toucher et les gammes d’un Eric Johnson alliés à la dextérité et la vélocité d’un John McLaughlin, le tout sur des bases très bluesy. A noter également une prestation remarquable de la section rythmique qui sait à la fois rester en retrait et apporter un groove sans faille aux compositions (« Let’s Go » et ses contretemps en est l’exemple parfait), et ce quelque soit le style.

Enregistrée au Workplay à Birmingham en Alabama en 2005, cette performance a le mérite de faire découvrir les multiples facettes de l’Américain, servant ainsi de carte de visite à ceux qui n’aurait pas encore entendu parler de lui. D’abord sorti sous la forme d’un simple disque en décembre 2005, At Workplay est maintenant disponible en DVD, permettant ainsi aux guitaristes et autres amoureux de l’instrument de voir le phénomène en action.
  • Année: 2008
  • Label: Provogue Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir