:)
18 Juin 2017

Bent Knee

Say So

par Aleksandr Lézy
dans

C’est l’histoire d’un disque qui est passé à la trappe par méprise. Genou à terre, un an après, l’excuse se doit d’être délivrée, juste avant la sortie dans quelques jours du nouvel album Land Animal. De Boston dans le Massachusetts, formé à la prestigieuse Berklee College of Music en 2009, Bent Knee est composé de cinq musiciens dont une chanteuse, Courtney Swain, officiant aussi aux claviers. Accompagnée par ses camarades d’une guitare, d’une basse, d’une batterie et d’un violon, la maîtresse de cérémonie porte son groupe avec fraîcheur et dévotion.

Après deux albums autoproduits Bent Knee (2011) et Shiny Eyed Babies (2014), Say So est signé chez Cuneiform Records, chose surprenante mais pas dénuée de sens. En effet, Bent Knee développe une musique protéiforme axée autour d’un rock dynamique, extrêmement mélodique mais aussi savamment conceptuel. Les idées sont nombreuses, les structures particulières et la théâtralité de l’exécution de l’ensemble en fait quelque chose d’hyper vivant dans lequel l’auditeur peut très vite s’identifier.

Sorte de rock progressif expérimental, la musique de Bent Knee n’est pas si abstraite ni amputée de socles harmoniques et mélodiques que cela. Elle a tous les avantages de l’expérimentation sans ses inconvénients. C’est toujours beau, facile à écouter mais riche à la fois. Les âmes de Kate Bush et Tori Amos planent sur les dix morceaux de l’album sans pourtant leur emprunter quoi que ce soit. Bent Knee axe beaucoup son travail autour du chant et l’on aime la façon qu’ont les musiciens de déjouer, c’est-à-dire d’utiliser de manière originale leurs instruments.

Say So a fait du chemin dans l’oreille du chroniqueur depuis sa première écoute, même si une petite lassitude s’installe sur les deux derniers morceaux vraiment très calmes et similaires. L’on a affaire ici à un album anticonformiste, bien produit, tourné vers l’élégance et une certaine conception de son univers artistique, tel un renouvèlement, une porte ouverte à autre chose.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir