:|
08 Juin 2017

Kristjan Järvi

Philip Glass: Aguas da Amazonia

par Raphaël Dugué

Pour célébrer le quatre-vingtième anniversaire du compositeur Philip Glass, le chef d’orchestre estonien-américain Kristjan Järvi a enregistré une version orchestrale de l’album Aguas da Amazonia pour le label Orange Mountain Music.

Enregistré une première fois par le groupe brésilien Uakti, l’éponyme « Aguas da Amazonia » a été arrangé par Charles Coleman pour orchestre symphonique. Après une ouverture quelque peu emphatique, le MDR Leipzig Radio Symphony Orchestra accompagné par l’Absolute Ensemble dévoile les richesses de la partition de Glass, une ode au fleuve Amazon. Les amateurs des oeuvres orchestrales du compositeur américain seront dans un territoire connu balisé par les structures répétitives hypnotiques qui s’entremêlent. Si « Aguas da Amazonia » s’inspire des musiques sud-américaines, la version de Järvi se trouve elle à la frontière des traditions occidentales et orientales évoquées par un orchestre symphonique en parfaite symbiose avec les percussions latines. Cette oeuvre se découpe en plusieurs parties qui portent pour titres les affluents du fleuve et se termine dans une apothéose exaltante.

C’est une version orchestrale de « Metamorphosis 1 », originalement composée pour piano solo, qui clôture l’album. Cette relecture augmentée permet de varier le thème du morceau et de souligner ses structures répétitives de façon ingénieuse. Cet album de Kristjan Järvi rend hommage à Philip Glass avec un enthousiasme sans pudeur à défaut d’originalité.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir