:|
15 Septembre 2008

Blackmore's Night

Secret Voyage

par Christophe Gigon
Inutile de présenter cette célèbre formation articulée autour de l’ancien guitariste de Deep Purple, Ritchie Blackmore, et de sa compagne, la sublime Candice Night. Blackmore’s Night est à présent riche d’une discographie très fournie. Et même si, à l’instar d’un Yngwie Malmsteen, les albums se suivent et se ressemblent, il faut bien reconnaître qu’un hiver au coin du feu sans sa collection de chansons médiévales revues « à la sauce Blackmore » n’est plus guère envisageable, comme un festival d’été sans Arno !

Quid de cette énième production de notre bande de trouvères des temps modernes ? La recette demeure inchangée : Secret Voyage est à nouveau un kaléidoscope musical puisant ses influences à travers le temps et l’espace, incorporant et réarrangeant des mélodies traditionnelles, de jadis ou de maintenant, mélangeant le tout pour en faire un mets unique, assez proche toutefois de ce que proposait Mike Oldfield à la fin des années soixante-dix et au début des années quatre-vingt. La personnalité du couple (en musique et dans la vie) reste cependant forte grâce à ses deux qualités indiscutables : la guitare virtuose du troubadour en chef et la voix de cristal de sa dulcinée. On pensera tour à tour à All About Eve, The Wishing Tree et, comme déjà évoqué, à Mike Oldfield (« To France ») ou aux travaux plus intimistes de Steve Hackett (Genesis).

Inutile de souligner que cet album, riche et ouvert, n’est pas du tout prioritairement destiné aux fous fondus du grand Pourpre Violet ! Cette musique, généreuse et vivante, s’offre à qui veut la prendre. Nul hermétisme ni masturbation musicale n’est à déplorer. C’est à une grande fête païenne que nous invite notre couple de ménestrels. Et le tout n’est pas dénué de finesse, ni de poésie. Loin s’en faut. C’est, en vérité, un bien beau voyage à travers le temps et l’espace que cet album. Beau, simplement beau.
  • Année: 2008
  • Label: SPV

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir