:)
08 Février 2017

Shaman Elephant

Crystals

par Ancestor

Si l'habit ne fait pas le moine, la pochette ne ferait-elle pas le disque… ? Une brève analyse de celle-ci en regard de la musique d’icelui permet de répondre : oui, elle peut le faire. En effet, le nom de ce groupe norvégien - Shaman Elephant - , suggère formellement une mystique de grosse proportion. Le visuel, lui, relève nettement d'une vision psychédélique à tendance onirique. Ce qui dépeint assez précisément la substance de cet album.

De plus, Crystals est vintage, dans l’esprit comme dans le timbre. Le titre éponyme inaugure le bal avec un style fin sixties : climat pop hallucinogène et passage exempt de chant plutôt hard rock à la clef. « Shaman In The Wood », une élégante chanson à la Kula Shaker, démarre sur un thème recherché dans un genre cher à Frank Zappa. Le morceau suivant, « I.A.B. », est plus bruyant, la basse et les guitares saturées à l’ancienne, les vocalises criardes et le rythme plus marqué. A contrario, « Tusco » explore à grand renfort de pianos éclectiques un chemin instrumental plus tranquille, un brin jazzy. « The Jazz » débute par quelque chose de nettement plus lourd, comparable au genre de doom que façonne Cathedral… Débouche sur un passage chanté très rétro poursuivi d’une accalmie sous mellotron… Avant de se terminer de manière apocalyptique dans la même atmosphère qu’au commencement, en plus funèbre encore. Pour finir, « Stoned Conception » enfonce le clou pendant 12 minutes, en une sorte de conglomérat éclatant et exalté de ce qui précède.

Ces quelques morceaux remarquables sortent chez Karisma Records, le label qui héberge Seven Impale, Ossicles et Nordagust, trois des plus belles promesses des années futures en ce qui concerne le prog norvégien de haut vol. Un signe de plus du destin en ce qui concerne la pertinence de ce label, indubitablement…

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir