:)
09 Janvier 2017

Alfie Ryner

What’s Wrong ?

par Aleksandr Lézy

Qu’est-ce qui ne va pas ? Tout va bien ou du moins, tout semble aller dans le meilleur des mondes pour Alfie Ryner. Ce quatrième album suivant de près Brain Surgery sorti une année numérique avant, démontre une détermination sans faille. On avance quelles que soient les difficultés rencontrées et ça n’a pas vraiment l’air de perturber son équilibre.

Avec Alfie Ryner, on est à la croisée des chemins entre rock et jazz. L’alchimie entre acoustique et électrique est quasiment parfaite, les proportions harmonieuses dans tous les choix opérés, et c’est probablement la raison pour laquelle ça coule de source. L’auditeur se laisse transporter dans un scénario où rien n’est couru d’avance et où tout peut arriver au dernier moment.
Alfie Ryner noircit le trait encore plus sur ce nouvel album, les ambiances peuvent être réellement intenses et anxiogènes comme sur le splendide « 3 Gin Tonics Please » et sa déclamation en japonais. Petit clin d’œil à Tool dans le morceau éponyme, à Nine Inch Nails dans « Some Black » avec cette particularité ultra intéressante d’être toujours fondu dans ce jazz de cinéma noir et torturé. La voix de Paco Serrano Pozo se fait plus discrète mais toujours aussi efficace et pertinente, comme dans « I am a Mountain » où Alfie Ryner se veut encore et encore dans l’exubérance et l’impertinence sonores.


Alors oui, tout va bien pour Alfie Ryner, même si … Mais ce What’s Wrong ? est encore une fois une réussite assez incontestable, qui va peut-être plus directement au but. C’est joué avec finesse et prestance, imposant dans les textures et le choix de la production. Trombone, saxophone et machines se marient habilement avec cette guitare électrique assoiffée de distorsion. Et au final, on en redemande.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir