:)
03 Octobre 2016

Nicolas Folmer

& The Horny Tonky Experience

par Aleksandr Lézy

Dernier album en date du trompettiste français Nicolas Folmer, Horny Tonky Experience marque un tournant dans la carrière de ce touche-à-tout, un besoin de se consacrer à ce qu’il aime. Il est loin le temps de NoJazz et, après s’être essayé à plein de styles et d’expériences avec les meilleurs jazzmen du monde, ce musicien au parcours riche et éclectique décide de réunir pour un projet personnel une sacrée équipe !

Nicolas Folmer représente la génération fin « seventies », début « eighties » à l’instar des Ibrahim Maalouf, Guillaume Perret et autres talents du jazz hexagonal et francophone ; une génération qui a su absorber une dose de savoir-faire de manière pantagruélique, en s’inspirant des figures mythiques, tout en apportant chacun leur marque de fabrique, hic. Avec Horny Tonky Experience, Folmer se baigne dans le groove, la fusion attitude. Il souffle des thèmes ravageurs et très expressifs dans une dynamique empreinte de modernité.
Avec le jeune Laurent Coulondre aux claviers, les deux sudistes Antoine Favennec au saxophone et Julien Herné à la basse, et l’inénarrable Damien Schmitt à la batterie, l’auditeur assiste à un festival explosif de sons et de professionnalisme. Les arrangements sont de haut niveau avec cette approche expérimentée de l’accompagnement mais aussi des « leads » de chacun. Même si l’on sent que la trompette de Folmer est au centre des débats, la place est largement donnée aux musiciens. L’album plutôt très récréatif défile un peu trop vite comme une mécanique bien huilée, sans laisser le temps d’apprécier à sa juste valeur chacune des approches musicales proposées.

Avec un démarrage en grandes pompes tel que « Waddle » et un final en apothéose tel que « Freedom Nature », Horny Tonky Experience offre son lot de satisfaction, réjouissant, pétillant et coquin à bien des égards. Nicolas Folmer prouve qu’il est capable de jouer dans la cour des grands mais aussi dans la sienne, celle de sa liberté musicale.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir