coup de coeur
30 Juin 2016

Yugen

Death by Water

par Aleksandr Lézy

Yugen, c’est la crème de la crème du Rock in Opposition. Les Lombards ont mis le temps mais c’est avec un quatrième album au titre et à la pochette sombres qu’ils font leur grand retour. Éternellement attaché au label italien AltrOck, Yugen aura mis six longues années avant de libérer ce nouvel album après Iridule en 2010. Le line-up à géométrie variable bouscule à nouveau les habitudes d’écoute pour une nouvelle appréciation d’un groupe en recherche perpétuelle d’un absolu qu’il tend à trouver, espérons-le !

Death by Water démarre dans la démesure et l’exubérance des sonorités, des notes, des rythmes, des idées … « Cinically Correct » annonce l’ambiance que reflète la pochette : noire, brusque, presque brutale, avec cette utilisation des guitares à huit cordes, mais aussi des harmonies perturbées. C’est un véritable festival de technicité et d’inventivité. Le reste de l’album s’échappe de ce caractère tranchant, tout en restant sombre comme sur « As-a-Matter-of-Breath » délicieusement déglingué.
Death by Water affiche des arguments ultra convaincants. Beaucoup de musiciens, d’instruments, d’imagination font de cet album un condensé de folie, d’érudition musicale, de créativité poussée à son paroxysme. Yugen allonge les moments de malaise jusqu’à la dernière goutte d’eau qui pourrait faire déborder le vase comme sur l’oppressant « Der Schnee », pur moment de génie, entre Iannis Xenakis et Diamanda Galas, sans pourtant jamais assommer.

Avec cette approche follement expérimentale, proche de groupes comme Present, Thinking Plague ou encore Univers Zero pour ne citer qu’eux, Yugen poursuit son insatiable volonté de marier grandement et inlassablement son rock d’avant-garde avec la musique contemporaine. Surclassant par moments ses pairs, le groupe ne recule devant aucun obstacle, aucune difficulté et s’octroie la possibilité de tout. C’est ce tout, qui donne à Death by Water un caractère unique et très fort, tout simplement digne d’un chef d’œuvre.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir