:)
31 Mai 2016

Vijay Iyer - Wadada Leo Smith

A Cosmic Rhythm With Each Stroke

par Raphaël Dugué

Figures du jazz américain d’avant garde, Vijay Iyer et Wadada Leo Smith se connaissent bien ; les deux musiciens, séparés d’une génération (Smith étant né en 1941 et Iyer trente ans plus tard), se sont déjà croisés à plusieurs reprises mais c’est bien la première fois qu’ils forment un duo. Inutile de faire durer le suspens plus longtemps, A Cosmic Rhythm With Each Stroke, publié par l’exigent label ECM, est une réussite en tous points.

Iyer le pianiste et Smith le trompettiste déploient dans ce disque une capacité hors du commun à créer des ambiances et des climats. Le dialogue que nouent les musiciens dès le départ est captivant par son économie. Entre les moments mélodiques et les plus free, se construit une narration, à la furie succède la douceur, au chaos, la mélancolie. Iyer constitue le côté le plus structuré alors que Smith prend à son compte la liberté, créant un équilibre précaire parfois rompu dans les moments les plus intenses tant les deux musiciens se poussent mutuellement dans leur retranchements. Avec ses discrets effet électroniques, Iyer donne parfois un peu plus de textures et de tension à l’ambiance. Le free-jazz et ses dérivés ont souvent pâti d’une image élitiste injustifiée. En effet, abolir tout sens de mélodie de structures est un pas en avant difficile à franchir pour l’auditeur. Mais une fois dépassé un sentiment d’incompréhension initial, les formes libres ne touchent plus qu’à nos sentiments dans ce qu’ils ont de plus primitif. Essayer de donner un sens à cette musique, c’est déjà l’intellectualiser. Même si A Cosmic Rhythm With Each Stroke, par bien des aspects, se détache du free-jazz, il fonctionne sur les même ressorts pour l’auditeur : c’est une invitation à faire table rase de ses propres conventions pour laisser place à ce récit fascinant dans lequel Vijay Iyer et Wadada Leo Smith nous entraînent.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir