coup de coeur
06 Avril 2016

Aluk Todolo

Voix

par Aleksandr Lézy

Assimilé de loin à la scène Black Metal depuis sa création en 2004, Aluk Todolo n’a cessé de progressivement s’en détacher, tout en gardant une part de ténèbres. Particulièrement intéressant, ce groupe parisien a prouvé avec son double album Occult Rock sorti en 2012, qu’il avait bien des choses à dire. A chaque essai, le titre donne une mystérieuse indication sur la direction prise et avec Voix, c’est avec insolence et impertinence que le power-trio élève la sienne.

Aluk Todolo pratique un noise rock avant-gardiste, proche de la messe noire, dans lequel les sons se percutent, s’affirment dans la rugosité et les frottements. Pas de dentelles, pas de fioritures, on est dans le direct et l’intense. L’une des particularités de ce nouvel album est d’avoir enregistré sur bandes. Le groupe s’est tourné vers l’analogique pour donner plus d’authenticité à sa musique, un caractère plus ouvert et dirigé vers la scène.
Instrumentale, la musique d’Aluk Todolo s’exprime avec de la distorsion, des rythmes entêtants d’exorcisme tel un rituel vaudou mais aussi de l’improvisation. Les six longues pistes s’articulent comme des thèmes qui s’enchaînent par chapitres. Telle une œuvre d’art, l’on se retrouve propulsé dans une énergie qui nous dépasse, dans laquelle il faut se laisser transporter avec dévotion.
Sur la piste 4 par exemple, les forces en présence s’apaisent avant la tempête. Frénétiquement, les notes s’accélèrent dans un chaos bruitiste mais réfléchi et élégant. Voix se divise clairement en deux parties, une première très vigoureuse et une seconde plus apaisée mais tout aussi tourmentée.

Voix est un album au caractère bien trempé, original, prenant, mais pas aussi violent que l’on aurait pu l’imaginer. Aluk Todolo crée ainsi un environnement noir dans lequel ces voix peuvent s’exprimer. Victor Hugo écrivait : « La musique, c’est du bruit qui pense. », mais aussi « Tout bruit écouté longtemps devient une voix. ». Dans ce labyrinthe de pensées, Aluk Todolo a trouvé sa voie.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir