coup de coeur
29 Février 2016

In Love With

Axel Erotic

par Aleksandr Lézy
Que de chemin parcouru depuis son premier et admirable disque Vie de Henry Brulard avec L’égotiste Sorel en 2004 ! Le jeune Sylvain Darrifourcq, batteur et percussionniste de son état, prenait déjà les devants et menait son petit monde à la baguette ! Passé par la formation d’Emile Parisien Quartet, cet Orthézien de trente-six ans a accompagné de grands musiciens de jazz tels Michel Portal, Louis Sclavis, Marc Ducret et bien d’autres. Très productif depuis 2010, on notera sa prestation sur le récent Shapin’ With du MILESDAVISQUINTET!.

In Love With, c’est son nouveau projet accompagné par les frères Ceccaldi, Valentin au violoncelle et Théo au violon, un trio atypique s’exprimant avec passion et avant-gardisme. Axel Erotic s’étale sur sept pistes étonnantes où le jazz mais aussi le classique se voient vidés de toute leur sève pour n’en garder que quelques traits. Darrifourcq, compositeur attitré, développe une forme d’expression puissante et engagée. Grinçante, stridente, violente, poétique, nuancée, réfléchie, sa musique déborde d’énergie mais aussi de créativité. Soutenu brillamment par ses deux acolytes munis d’archets, Darrifourcq développe des tonnes d’idées en variant les techniques et les rythmes.
Avec des morceaux comme « Asil Guide » ou « Les flics de la police », l’auditeur assiste impuissant à des histoires palpitantes et haletantes, tandis qu’avec « Chauve et courtois » un ébat romantique passionné s’éternise. De manière très cinématique, chaque morceau de l’album a la particularité de faire ressentir des émotions contrastées tout en conservant une homogénéité maîtrisée. Les prises de son très naturelles rendent le projet encore plus sincère dans cette démarche radicale et osée.

Inutile de dire que les trois protagonistes manient avec élégance et quasi perfection leurs instruments rendant cet Axel Erotic encore plus gracieux et pertinent. Les acrobaties lascives et autres circonvolutions voluptueuses du trio révèlent des aspects de la musique que l’on ne saurait décrire avec moins de pudeur. Comment ne pas tomber en amour avec Sylvain Darrifourcq ? Mystère !

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir