coup de coeur
24 Février 2016

Motorpsycho

Here Be Monsters

par Aleksandr Lézy

Un album de Motorpsycho est toujours vécu comme un grand événement. Avec des sorties régulières espacées d’un an ou deux, notre insatiable gourmandise ne souffre d’aucuns maux. Les morceaux réunis sur Here Be Monsters ont été commissionnés pour les cent ans du Musée Norvégien des Sciences et de la Technologie et joués une seule et unique fois en novembre 2014 par une formation qui comprend en plus aux claviers Ståle Storløkken (Elephant 9, Supersilent, Terje Rypdal, etc.). Tout ça ne pouvait rester dans l’oubli, le trio de base a décidé de transformer le coup en un nouveau projet pour Motorpsycho !

Ce n’est ni un double album, ni un très long disque : sept pistes, dont deux de moins d’une minute, identiques ou quasiment, une reprise et un long morceau de presque dix-huit minutes. On est dans l’esprit de Still Life With Eggplant sorti en 2014, la même année que ce fameux concert. En tout état de cause, à l’écoute de ce nouvel album, plusieurs détails sont immédiatement perceptibles : la douceur et l’atmosphère légère de l’ensemble, l’immédiate imprégnation du style Motorpsycho reconnaissable entre mille, précis et chaleureux, le peu de chant et de soli de guitares dérangés tout au long des morceaux, la superbe qualité de la production.

Comme l’album est assez court, plusieurs écoutes d’affilée permettent de s’imprégner un peu mieux de l’essence du disque, plutôt fade de prime abord. Il est évident qu’il manque un peu d’énergie dans la première partie puis dans la seconde et notamment dans le long et presque magmaïen « Big Black Dog » : les moments d’intensité sont lâchés avec retenue mais renforcés par un brin de tourment et de mélancolie. C’est un peu le constat : le disque se situe énormément dans les émotions comme sur le floydien « Lacuna Sunrise », dont le thème et le refrain sont tout simplement magnifiques, et moins dans le psychédélisme déchaîné qu’on leur a connu, mais qui se retrouve toutefois sur « I.M.S ». La reprise du « Spin, Spin, Spin » de Terry Callier est en définitive une chanson très représentative du groupe, avec les voix qui s’entremêlent, les guitares acoustiques qui montent les harmonies et les intensités qui s’élèvent progressivement : une appropriation réussie haut la main.

Pour un dix-septième album, Here Be Monsters remplit plus ou moins le cahier des charges de Motorpsycho. Plutôt calme et moins fou mais néanmoins très attrayant et somptueux, il s’agit d’une sorte de fourre-tout de ce que le groupe sait faire de mieux, un best-of clairement ramassé et compressé. Il faut se rendre à l’évidence : Bent, Hans et Kenneth, accompagnés de Ståle, fonctionnent à l’instinct sans se fixer de limites. Au final, il s’agit tout de même d’une réussite - certes moins éblouissante que The Death Defying Unicorn (2012) - mais une réussite, à un autre niveau.

Commentaires 

#1 CHFAB2 25-02-2016 00:03
c'est un disque qui s'apprécie plus sur la durée, effectivement, sensible, cohérent, réservant de belles envolées car somme toute assez rares comme tu le dis si bien. Quel dommage que ce fameux live soit totalement épuisé, et ce depuis longtemps déjà... si une âme généreuse voulait bien la mettre à disposition.... belle chronique quoi qu'il en soit. Amitiés CHFAB
Citer
#2 Rolex watches 11-07-2017 08:16
The Louis Vuitton Handbag creative director is building his own international brand.Many other illustrious fashion Valentino handbags have branched out into the hotel business, including Swiss Movement Rolex, Rolex Replica Watch — see some of the best watches here:Datejust Replica Watch.
Citer
#3 Rolex watches 11-07-2017 08:16
A vintage Replica Rolex Watchescan be a classic,Rolex Submarine is produced better yet with nice patina plus a great Pepsi bezel.The problem from the?1:1 Replica Rolex Watchesis impressive it’s truly retained its finishing and dimensions round the lugs, which can be somewhat rare of thoseOrigina Replica Breitling.Since it is a late example, the Omega Watchessun’s rays patina round the dial and indexes is smart.In a word,woman always choose Hermes handbagsfor some reasons.
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir