:)
26 Février 2016

Gevende

Live At St. Antuan

par Jean-Philippe Haas

Depuis la sortie de l'excellent Sen Balık Değilsin ki en 2011, nous n'avions plus vraiment entendu parler de cette talentueuse formation turque. Entre-temps, Gevende a tout de même composé la bande originale du jeu vidéo Monochroma et fréquenté quelques scènes, notamment en Europe. Parmi celles-ci, le sextette propose un concert enregistré en février 2015 à la basilique Saint Antoine de Padoue d'Istanbul.

Ce lieu sacré est un peu l'endroit idéal pour la musique raffinée, douce et planante du groupe. Le spectacle s'ouvre sur le délicat « Igloo », dont la mélopée universelle peut toucher tout le monde. Puis, discrètement guidé par la basse de Okan Kaya, « Beboyi Yerkı » diffuse son inquiétante beauté en tonalités orientales pour exploser en un final majestueux, magnifié par la trompette de Serkan Emre Çiftçi. Plus discret, le violon alto d'Ömer Öztüyen n'est jamais très loin pour souligner les moments forts, qu'ils soient paisibles ou tendus, comme les deux percussionnistes, Gökçe Gürçay et Tunç Çakır, qui s'offrent un passionnant duo sur « İkide bir ». Mené par la voix d'Ahmet Kenan Bilgiç, Gevende délivre une performance où la mélodie, qu'elle prenne des accents ethniques, jazz ou fusion, est le cœur du sujet.

Le concert est visible dans sa totalité sur Youtube et en téléchargement à prix dérisoire sur l'espace Bandcamp du label. Au-delà du symbole fort que représente ce moment de musique dans un pays secoué par des attentats et au climat politique délétère, Live At St. Antuan est avant tout une parenthèse de paix offerte par un groupe qu'on espère entendre plus souvent dans le futur.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir