:)
23 Février 2016

Villagers

Where Have You Been All My Life?

par Alexandre Gombaud-Saintonge

Huit années que Villagers nous habitue à des productions d’excellente facture. Outre la révélation que fut Becoming a Jackal en 2010, les Dublinois nous ont démontré, à l’occasion de leurs albums successifs, leur capacité à produire des œuvres à la fois expérimentales et dans le vent. Moins d’un an après la sortie du remarquable Darling Arithmetic, ces derniers osent un album live enregistré au sein des mythiques studios RAK. La barre étant haute, nous trépignions d’impatience de découvrir cette production inédite.

L’auditeur mélomane est d’abord contemplateur. Malgré l’insignifiance apparente d’une pochette d’album, celle-ci peut s’avérer révélatrice de la démarche de l’artiste. Dans le cas de Where Have You Been All My Life? , nous découvrons un environnement sombre, humide et froid. A son sommet, un arbre dénudé et des hommes suivant du regard un énergumène prenant nonchalamment son envol. Serait-ce Conor O'Brien ?

En apparence, cette performance live ne semble rien apporter de plus à la discographie de Villagers. Les morceaux sont rigoureusement exécutés sans être réinterprétés. Le chant, quant à lui, est d’une exceptionnelle justesse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une compilation triviale mais bien d’une seule et même entité. En effet, nous prenons conscience, tout au long de la progression de cet album, de la volonté de l’artiste de créer une atmosphère homogène et singulière tout en invitant l’auditeur à redécouvrir des morceaux plus ou moins emblématiques. Le mixage, d’un impeccable professionnalisme, renforce indéniablement cette volonté. A titre d’exemple, «  The Waves  », hypnotique dans sa version originelle, prend dans cette version des accents post-rock se réverbérant sur les autres pièces composant l’œuvre.

Villagers, par sa singularité sur la scène indie folk, suit la même trajectoire que l’énergumène décrit ci-dessus et s’impose incontestablement comme une formation à surveiller. Néanmoins, Where Have You Been All My Life? , en tant que synthèse, présage des évolutions prochaines. Il ne reste donc plus qu’à espérer que l’artiste parvienne à sublimer son œuvre.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir