:)
25 Septembre 2015

Defying

Nexus Artificial

par Maxime Delorme

C'est bien connu, la Pologne regorge d'excellents groupes de metal, ainsi que de petites perles progressives (Riverside, Quidam, Indukti). Et bien vous pourrez désormais ajouter Defying à la liste, car c'est une excellente surprise qui nous vient sous la forme d'un premier album : «  Nexus Artificial  ». Le quatuor nous propose un metal growlé dont on ne serait pas surpris d'apprendre qu'Opeth est une des inspirations. Car voilà les faits, des gros riffs, des breaks acoustiques, du mellotron, une batterie qui groove. Pourtant, cette inspiration, il faut avouer qu'elle est suffisamment bien digérée pour sonner comme personnelle et intéressante.

L'album s'ouvre sur une intro de deux bonnes minutes, enchaînant sur le premier morceau de bravoure de neuf minutes : «  Newborn Sun  ». La recette fonctionne à merveille : le mélange d'agressivité avec des chants uniquement growlés, sur des arrangements extrêmement bien ficelés donne ce corps bien particulier à l'album. «  Nexus Artificial  » est un album regorgeant de mélodies mélancoliques et tristes, ponctuées de sonorités orientalisantes, et de riffs de guitares lourds. Les passages les plus violents sont généralement lents et prennent leur temps, donnant un côté Doom/Gothique au tout, renforcé par la voix caverneuse de Piotr Stepinski.

Defying n'hésite pas cependant à prendre son temps pour installer les ambiances. Le « single » de l'album, la piste «  Prayers  » s'ouvre sur une longue procession d'arpèges clairs lents, ponctués des raillements du chanteur et doublés d'une voix claire féminine. Le tout renvoie cette impression d'un soleil de plomb à la fois lumineux et écrasant. L'intégralité de l'album est dans ces teintes, sonnant tantôt oriental, tantôt «  marécageux  », teintant tous les morceaux d'une atmosphère à la fois mélancolique et inquiétante. Petite surprise gardée pour la fin, «  Suppression  » clôt admirablement l'album avec ses arpèges et ses percussions orientales.

Defying est un groupe à surveiller de près à l'avenir. Il se pourrait très bien que leurs prochaines productions soient d'excellents albums.

Commentaires 

#1 nama kemono 26-09-2015 12:58
Gros son, j'aime beaucoup ! Merci.
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir