:)
27 Mai 2015

Alan Hewitt

Genesis & Solo – A Selection of Shows – Live Guide 1976-2014

par Jean-Philippe Haas

Cet ouvrage grand format de plus de deux cent cinquante pages est ce qu'on appelle un « beau livre », un volume qu'on aime ouvrir, précautionneusement, pour en admirer les photos sur papier glacé plutôt que pour lire les textes qui les flanquent. Ainsi, on se souvient bien plus des reproductions de pochettes du superbe Progressive Rock Vinyls que de son « histoire » un peu bâclée du rock progressif. On aurait tort toutefois de confiner Genesis & Solo – A Selection of Shows à cette catégorie de livres dont le texte n'est qu'un faire-valoir de l'image. Alan Hewitt a mis cinq années pour l'achever, et cela se ressent dans la qualité des commentaires qui accompagnent les centaines de photos.

Créateur en 1987 de The Waiting Room, la lettre d'information sur le groupe (ayant depuis migré sur internet) et grand collectionneur de bootlegs, l'auteur a mis sa passion au service d'une chronique qui s'étale sur près de quarante ans : un choix de concerts de Genesis mais aussi de Peter Gabriel, Steve Hackett, Phil Collins, Mike & The Mechanics et même Ray Wilson, l'éternel oublié. Chaque artiste est traité de manière chronologique. Ainsi, pour Genesis, l'histoire commence après le départ Gabriel, en 1976 (sur la tournée A Trick of the Tail) et s'achève en 2007, lors de la poignée de concerts de « reformation », le Turn It On Again Tour. Cette première moitié du livre est suivie par les carrières individuelles. De nombreux éléments biographiques et de petites anecdotes viennent compléter l'analyse détaillée des spectacles. En rien amateur, Genesis & Solo – A Selection of Shows est néanmoins un ouvrage de fan, cela saute aux yeux : l'auteur s'est fait plaisir en insérant tickets de concert, coupures de presse et appréciations personnelles. Ce point de vue extérieur sur la carrière de ce géant du prog' et de ses membres par quelqu'un qui a suivi de près leurs pérégrinations apporte une vision plus détachée, et parfois plus passionnée que celle qu'on peut lire dans le très officiel Genesis : toute l'aventure. Une sorte de biographie en filigrane qui vaut la peine d'être lue… et vue.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir