coup de coeur
07 Mai 2015

Light Coorporation

Chapter IV : Before the Murmur of Silence

par Aleksandr Lézy

Light Coorporation n’en finit pas de créer. En dignitaires éclairés du stakhanovisme, les forcenés polonais créent avec force et honneur une discographie qui gonfle à vue d’œil ! Avec déjà quatre albums au compteur en l’espace de quatre ans Light Coorporation a pourtant mis sept longues années avant de sortir le premier disque. Dans une mouvance avant-gardiste, le groupe du guitariste Mariusz Sobański a dû travailler dans la souffrance avant de gratifier l’auditeur de disques si bien sculptés.

Chapter IV : Before the Murmur of Silence poursuit dans la continuité de ce que la formation sait faire de mieux, en l’occurrence la musique improvisée. Mais il ne faudrait pas réduire ses qualités à cela simplement. Dans cet album, les apparitions des musiciens, plus nombreux, sont de plus en plus maîtrisées avec une coloration jazz et progressive à la Frank Zappa. Là où les trois albums précédents lorgnaient plutôt du côté d’une certaine recherche expérimentale, Chapter IV : Before the Murmur of Silence se structure de manière plus conventionnelle, pas plus simple mais mieux amenée.
Les timbres, les nuances, les envolées, les rythmes, les harmonies : tout se propage dans l’espace avec une telle densité et une telle dynamique, que c’en est magique. Sept musiciens évoluant dans l’ombre comme si une très faible lumière pouvait les guider à l’instinct. Certains passages sont décapants, d’autres plus métaphoriques. L’osmose semble parfaite, naturelle. Mariusz Sobański est un musicien ambitieux, un forçat de l’effort et de l’accomplissement en musique, menant son œuvre et son collectif vers des sommets d’exploration. La pièce finale, telle un poème symphonique, subjugue littéralement.

Baigné dans une production à couper le souffle pour une musique de ce genre, Chapter IV : Before the Murmur of Silence s’octroie aisément le titre de meilleur album du groupe, très proche du sensationnel Rare Dialect sorti en 2010. Un coup de maître !

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir