:)
02 Mars 2015

Orange The Juice

The Messiah is Back

par Jean-Philippe Haas

Il existe quantité de groupes qui font du collage de genres une marque de fabrique. Mais la juxtaposition de styles différents n’est en général qu’esbroufe destinée à masquer la pauvreté de l’inspiration. Les Polonais d’Orange The Juice ne font pas partie de cette catégorie d’artistes : The Messiah Is Back c’est le Grand N’importe Quoi maîtrisé au service de l’entertainment. Drôle et ludique, ce disque est à placer aux côtés de ceux d’Igorrr et de Pryapisme. En moins bourrin et en plus polonais.

Plus éclectique que du Mr Bungle, moins bordélique que du John Zorn, cet album est un joli modèle d’(aéro)dynamisme et de cohérence, même si ça ne saute guère aux oreilles dans un premier temps. Pas du tout, même, si on considère l’improvisation d’un quart d’heure qui suit «  I Was Wrong  » et conclut le disque. Mais comme il n’y a pas de raison de commencer par la fin, on peut parier sur l’efficacité des multiples effets de surprise : des trompettes folklo succèdent aux hurlements, des blast beats aux saxophones, de l’ambient aux chœurs d’enfants. Entre autres. Un esprit dérangé pourra peut-être y voir la bande original d’un film engagé et conceptuel. L’emballage est à la hauteur du contenu : une pyramide en carton contenant d’une part le CD dans un digipack en 3D et d’autre part… des caramels mous.

On peut se servir de la force d’attraction d’The Messiah Is Back de deux manières : pour prendre de l’élan et s’échapper très, très loin, ou pour se satelliser et contempler sans relâche cet astre bouillonnant qui promet de donner naissance à bien d’autres formes de vie originales à l’avenir.

Commentaires 

#1 Visiter site 28-03-2015 07:13
A quand le prochain artiicle ;) Toujours un plaisir de vous lire.
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir