coup de coeur
22 Octobre 2014

Soen

Tellurian

par Ancestor

Soen a vu le jour en 2012. Le fondateur du groupe, M. Lopez, batteur de son état, a en son temps propulsé avec grand talent quelques chefs d'œuvres d’Opeth. Pour ce second album, il s’est adjoint les services de Stefan Stenberg en tant que bassiste de soutien, du guitariste enlumineur Kim Platbarzdis, et de l'envoûtant chanteur Joel Ekelöf (Willowtree).

Dans une perspective alternative, « Komenco » et « Tabula Rasa » plantent le décor d’un Metal friand d’ambiances mélancoliques. Cette prémisse illustre bien la musique de Soen, qui fonctionne sur l'hypnose des percussions, les thèmes récurrents et un chant subjuguant. Si les guitares édifient volontiers des riffs énergiques et cabalistiques, les tempos sont généralement plutôt lents, quoique très marqués rythmiquement. De plus, l'aspect feutré du son atténue de temps à autre la frénésie, la véhémence des morceaux les plus ardents, alors qu'elle privilégie et intensifie les atmosphères intimes, les instants de paix. Ces moments de grâce ponctuent l’ensemble de l’ouvrage, ils sont le ciment d’une unité harmonique essentielle. Pour preuve encore, ces passages a cappella d'une grande splendeur, comme le dénouement de « Kuraman » ou le break de « Pluton ».

Tellurian est un album hautement attachant de par les sentiments qu'il distille. Et certes, même si Soen ne se gêne pas pour mettre en évidence des idées subtiles et personnelles, Tool est toujours sous-jacent, telle une influence exigeante et implacable… Il n'empêche, chaque titre dégage un charme irrésistible, et le chant est si magnifique... que ce disque en devient vite indispensable.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir