coup de gueule
23 Juillet 2014

Asia

Gravitas

par Jean-Luc Pillac

Gravitas est le dernier album d’Asia, et il faut bien l’avouer, un album a rarement aussi bien porté son titre que celui-ci : c’est grave… l’heure est grave, mes amis. Wetton et ses acolytes ont inventé le gag en rondelle de plastique avant Patrick Sébastien. Ils auraient même déposé un brevet...on est mal.

L’album prend son élan avec « Walkyrie » et un a cappella redoutable : mon Dieu, au secours ! Les fans de Franck Michael seront tout de même comblés avec cette chanson qu’a prévu de reprendre en version française, mais en vrai rock, Dick Rivers à la foire au boudin blanc de Monbazillac le 20 août cet été (ceci est un scoop, messieurs dames !).
La fête continue un peu plus loin avec « Nyctophobia » qui est une magnifique chansonnette qui se finit sur trois notes qui n’en finissent plus de se répéter (votre serviteur a essayé d’en chronométrer la durée, mais une démangeaison l’a obligé à lâcher sa montre au bout de deux minutes trente) nous rappelle le répertoire de Stone et Charden ou celui de Claude Francois juste avant qu’il ne décide de se mettre à la guitare électrique avec les conséquences funestes que l’on sait.

Cet album plaira sans nul doute aux vieux fans… (mais alors vieux !!!) qui ne connaissent Asia que depuis trois albums. Ils pourront aisément reprendre les quelques notes à tue-tête vitres baissées dans les embouteillages avant de se prendre un inévitable orage carabiné ; en effet, les gentils cumulus préfèrent de loin le tintamarre des klaxons à ce genre de désastre et s’unissent pour se transformer en méchants cumulo-nimbus (vous apprécierez au passage ma culture météorologique).
Quelques morceaux sortent du lot et feront taper du pied quelques gastéropodes à la coquille fleurie sous un printemps pluvieux, mais ils restent beaucoup trop rares et sentent les dollars à plein naseaux. Si vous souhaitez par exemple écouter un morceau au hasard pour découvrir ce CD, ne commencez surtout pas par «  Heaven help me  » ou encore par «  I would die for you  » car vous allez appuyer tout aussitôt sur la touche STOOOOP !... et vous priver du reste.

Avec les droits perçus sur les ventes de cet album aux USA, Wetton et sa bande pourront refaire le plein de leur cave à whisky et vins prestigieux, et même remplacer leur Bentley par le dernier modèle, celui avec l’aide au stationnement (à cause de la difficulté à tourner la tête...eh oui, l’arthrose) et le clignotant programmable avec lequel on peut faire varier la vitesse du clignotement et sa sonorité grâce au bouton cranté juste au-dessous du distributeur de cure-dents. Il peut en effet faire tic-tac, tiouc-tiouc ou cloc-cloc. C’est vrai, et je vous l’accorde chers mélomanes, cela coûte cher et ne sert à rien, comme ce Gravitas.

Commentaires 

#1 Maisiat 24-07-2014 07:59
Commentaire aussi ringard (du Christophe Comte, en moins bien, c'est dire...) que ce qu'il tente de dénoncer.
Citer
#2 Maisiat 24-07-2014 08:16
Citation en provenance du commentaire précédent de Maisiat:
Commentaire aussi ringard (du Christophe Comte, en moins bien, c'est dire...) que ce qu'il tente de dénoncer.

Erratum : Christophe Conte qui ne mérite sûrement pas d'être anobli !
Citer
#3 J-L 26-07-2014 17:20
Bonjour Maisiat,
Je comprends votre réaction...j'ai voulu prendre avec humour une nouveauté qui m'a en fait déçu. Vous vous doutez que j'en attendais autre chose. Merci d'avoir trouvé le courage de me lire et merci d'avoir posté vos commentaires.
Cordialement,
J.Luc
Citer
#4 Jean-Luc 28-07-2014 15:39
Je ne suis pas toujours d'accord avec vos chroniques les amis, mais là vu la pauvreté de l'album (et pourtant, je suis un fan d'Asia ... sauf depuis 2 albums !) et des ritournelles insipides qui le composent, je ne peux qu'applaudir l'exercice de style qui aura eu le mérite de me faire sourire !
Citer
#5 Maisiat 29-07-2014 15:48
Si l'album comporte son lot de jolies mélodies (« valkyrie », « heaven help me now, « I would die for you », « joe dimaggio's glove »), il est également traversé par des faiblesses :
- quelques refrains ici ou là pas assez catchy
- le travail linéaire et sans relief de Palmer,
- des ballades épuisantes de mollesse (sic),
- enfin, l’absence de Howe révèle quelques carences mélodiques et harmoniques.
Quoiqu'il en soit, nous ne sommes plus en 82, Asia ne sera plus ce groupe miraculeux qu’il a été. Toutefois, il est encore capable sporadiquement, de produire de belles fulgurances, mais hélas, dépouillées de toutes ambitions progressives. Howe, en était en quelque sorte l'ultime caution.
Aujourd'hui Asia ? Une icône en somme !
Citer
#6 Jean-Luc 30-07-2014 00:09
Valkyrie ? Franchement, un refrain de 3 notes, répété plus de 20 fois ! Quelle inspiration !!!
Non, je persiste, cet album est d'une faiblesse insigne.
XXX était moyen, Omega excellent ... la pente est plus que savonneuse !
Citer
#7 Maisiat 31-07-2014 01:12
Faiblesse insigne ; curieux oxymore...
Jolie mélodie ne veut pas dire extraordinaire (c.f mon argumentaire suffisamment critique).
Au reste, les mélodies des Beatles n'ont jamais excédé 3 accords, elles n'en sont pas moins mémorables pour un certain nombre...
Alors certes, album décevant, même si je ne suis pas aussi radical que la plupart d'entre vous.
Ce n'est que mon opinion, mais mon opinion tout de même...
Citer
#8 J-L Pillac 31-07-2014 18:28
J'ai une fois fois de plus réécouté l'album, histoire de, comme on dit, mais rien à faire...j'ai même l'impression que Palmer n'a même pas touché une paire de baguettes tant la batterie sonne faux...ou trop juste...enfin bref pas comme elle devrait sonner s'il la tamponnait comme il se doit ! Après, je ne dis pas que l'album ne soit pas d'une certaine manière "agréable" à écouter, mais franchement, les gars ont fait le minimum légal, juste pour vendre...ils sont tellement capables d'autre chose que de tomber dans la facilité. C'est ce qui me fait enrager en fait...
Voilà les amis, je ne dis pas que je ne me mettrai pas cet album de temps en temps en conduisant mon bolide (ma 4cv quoi ! ^^) mais ce sera guère tout !
Amitiés musicales,
J-L PILLAC
Citer
#9 Maisiat 07-08-2014 23:36
Ce qui est franchement ratée dans cet album, c'est l'intégration du nouveau guitariste ; à côté du groupe, mais pas dans le groupe. En son temps, le duo Wetton/Downes avait laissé davantage de place à Mandy Meyer.
En dépit d'un faible apport créatif, Steve Howe manque beaucoup à Asia, hélas...
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir