:)
02 Avril 2014

miRthkon

Snack(s)

par Aleksandr Lézy

Parti de The Illusion of Joy, EP virevoltant d’imagination et autoproduit sorti en 2006, miRthkon a su se forger une petite réputation dans le milieu du rock progressif d’avant-garde. Le septuor californien (le septième membre s’occupant de la vidéo) ne lésinant pas sur les moyens instrumentaux, il prend son temps pour concocter à chaque disque le mets le plus exquis qui soit. Déjà succulent en 2009 avec l’album précédent sorti chez AltrOck records Vehicle, miRthkon remet le couvert, nous fait saliver en proposant une savoureuse mise en bouche avec Snack(s) tout juste sorti des fourneaux !

Adeptes de la fusion entre genres jazz et metal, avec le côté progressif d’avant-garde propre aux groupes de RIO comme 5UU’s, les joyeux loufoques américains se jouent des sons et des notes dans une atmosphère puissante et sérieusement décontractée à la fois. En effet, l’humour tient un rôle non négligeable dans l’affaire mais c’est l’adéquation de cette délirante musicalité à cette brillante technicité qui rend le projet des plus intéressants à la manière des Allemands de Panzerballett.
L’équilibre des saveurs est encore une fois respecté. Les doses de jazz (free) et de metal s’accommodent parfaitement même s’il n’est pas évident de faire le lien entre les riffs au sein des morceaux et d’en retenir quelque chose après quelques écoutes. Beaucoup d’éléments défilent sans arrêt et il n’est pas chose aisée de fredonner ne serait-ce qu’une partie du disque : le chant n’aidera pas non plus. C’est donc un plaisir d’immédiateté que ce snack(s), une sorte de restauration rapide cinq étoiles.

miRthkon malmène l’auditeur pendant près d’une heure, conclut par une épatante reprise de Black Sabbath. Le groupe n’est pas là pour enfiler des perles et ne se préoccupe en aucun cas de l’accessibilité de son œuvre au grand public. C’est donc à un auditoire d’avertis que sa musique se destine. Truculente et inspirée, cette dernière ne manquera pas de se laisser déguster sans modération par les plus acharnés des dévoreurs de son. Pour Snack(s), miRthkon a mis les bouchées doubles.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir