:)
03 Mars 2014

Zevious

Passing Through The Wall

par Aleksandr Lézy

Zevious en aura mis du temps avant d’expectorer ce nouveau souffle musical : un troisième album, successeur du très remarqué After the Air Raid déjà sorti en 2009 chez Cuneiform. Le power trio composé des cousins Eber, Mike et Jeff (guitare et batterie), ainsi que de leur acolyte bassiste John DeBlase a concocté dix instrumentaux. Quatre années de réflexion ont-elles été suffisantes pour enfanter un nouveau petit trésor ?

Les New-Yorkais ne font pas peau neuve et continuent tout bonnement sur la voie qu’ils suivent depuis quelques années : un rock instrumental d’avant-garde où la ritournelle n’est pas de mise. Zevious explore les structures alambiquées, les polyrythmes qui décontenancent, les dissonances qui paralysent et la tête qui fait mal si l’on réfléchit trop. On pense tour à tour à King Crimson évidemment, mais aussi Upsilon Acrux, Behold … the Arctopus dont Colin Martson produit l’album, Dysrhythmia avec lesquels ils tournent en ce moment et bien d’autres.

Passing Through The Wall est un album tout en finesse malgré son indélicatesse à bastonner, à tirailler les notes dans tous les sens et faire effondrer les murs à travers lesquels ils passent. L’album porte bien son nom et va encore plus loin que le précédent. Les instruments sonnent juste, de manière puissante et naturelle, sans pour autant assommer. Il n’y a qu’à écouter « A Tiller in A Tempest », ça tourne grave, point barre !

Distribué par Orkhêstra.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir