:)
03 Juin 2003

Bumblefoot

Forgotten Anthology

par Julien Negro
Ron Thal et Bumblefoot sont de retour ! Ce Forgotten anthology ne propose certes que d’anciens titres terminés et/ou dépoussiérés pour l’occasion, mais il faut avouer que le prodige américain ne s’est pas moqué de ses fans. Au menu figurent des compositions destinées à figurer sur l’album Hermit dont Thal nous avait parlé en interview, quelques inédits d’Uncool qui n’avaient jamais pu être terminés et d’autres de Hands ou de 9.11. Les dix-huit morceaux de cette simili-compilation ont également bénéficié d’un lifting sonore. Rien à reprocher au niveau du son et de la production, Ron ayant fait ses preuves de ce côté. L’album garde donc une grande cohésion malgré la présence de titres composés à plusieurs années d’intervalle.

Que les sceptiques se rassurent : ce sont certes des inédits, mais de qualité : “Old”, “Apathy”, “Shell” ou encore l’excellent “Thought I could fly” sont autant de perles dont le lien de parenté avec Hermit est indéniable. Dans la deuxième section de morceaux, le fan français reconnaîtra quelques titres déjà présents sur Uncool, et pour cause ! “Mine”, “Heart attack” et autres “Maricona” n’étaient disponibles auparavant que sur le pressage hexagonal. En revanche, “Myth” et “She knows” sont de réelles découvertes pour thalophile et risquent de laisser des séquelles : rythmiques samba ultra kitsch frôlant le ridicule, guitares thrash doublées de grosses-caisses dévastatrices et saupoudrées de refrains dignes des crooners les plus mielleux : que du bonheur. Les paroles sont débridées, à l’image de la musique, et se rapprochent largement des thèmes abordés dans Uncool. La fameuse guitare fretless est également à la fête sur “A way out” (dont l’introduction est tout droit sortie d’un album de gangsta rap !) et “Wasted away”, sorte de ballade empreinte de mélancolie et de violence contenue.

Bref, cet album de Bumblefoot est un cadeau pour les fans du groupe et du guitariste très attaqué qu’est Ron Thal. Les néophytes pourront également y jeter une oreille car cette compilation est à la fois un recueil de raretés et une excellente rétrospective puisque survolant toutes les différentes “périodes” de notre ami américain. Un achat qui, sans être indispensable, est fortement conseillé aussi bien aux amateurs de Bumblefoot qu’aux mélomanes cherchant un aperçu de sa discographie.
  • Année: 2003
  • Label: Hermit Inc.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir