:)
01 Août 2013

PoiL

Dins O cuoL

par Jean-Philippe Haas

Avertissement : le texte suivant contient de nombreuses allusions à l’arrière-train, subtilement dissimulées. Saurez-vous toutes les retrouver ?

S’interroger sur le nom pour le moins énigmatique de cette formation lyonnaise, voire sur l’intitulé non moins abscons de leur première réalisation ne semble pas dénué de FONDEMENT, considérant un visuel assez évocateur qui ne laisse que peu de doutes quant à la thématique retenue. Il apparaît ainsi que Dins O cuoL n’est rien d’autre que de l’Occitan et signifie peu ou prou « dans ton CUL », hypothèse confirmée entre autres par les scansions sans équivoque qu’on peut entendre çà et là sur le titre éponyme. De manière générale, les « paroles », qui tiennent davantage de l’éructation ou de la comptine, viennent compléter ce concept éminemment RECTAL. PoiL ne donne pas pour autant dans un minimalisme musical à la Didier Super, bien au contraire : tel un COLON en terre étrangère, le trio fait le SIEGE de la forteresse R.I.O., et n’hésite pas à utiliser un armement non conventionnel pour donner l’assaut : disco et funk, math-rock et punk. Très rythmé, animé par des claviers diaboliques, les quatre compositions s’appuient sur une solide ASSISE basse/batterie. Ce bref album ne restera peut-être pas dans les ANNALES (quoique…), mais l’énergie et l’humour qui se dégagent de cette demi-heure d’extravagance rigoureusement interprétée devraient séduire n’importe que amateur de Samla Mammas Manna ou de Frank Zappa.

Bien que très POSTERIEURE à la sortie du disque, la présente chronique conserve un mérite, celui de paraître quelques semaines avant une performance de PoiL au prestigieux festival Rock In Opposition qui se tiendra en septembre près de Carmaux. Les Lyonnais vont prendre du galon, c’est sûr ! Les concurrents n’ont plus qu’à serrer les FESSES !

Commentaires 

#1 jielpe 01-08-2013 18:52
Une de mes chronique préférée de tous les temps :D
Pour un super album disponible en vinyle (commandé y a un bail, reçu idem et écouté plusieurs fois!)
Citer
#2 rafiduck 30-08-2013 18:30
Belle chronique !! à noter aussi le très bon album de leur collègues de Ukandanz
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir