:|
16 Mai 2013

Camelias Garden

You Have A Chance

par Pierre Wawrzyniak

Fading Records, filiale progressive symphonique, folk et Canterbury du label Altrock prend de l'ampleur en cette année 2013, en révélant un nouveau candidat au poste de friandise genesisienne préférée de l'année : Camelias Garden, trio folk romain de multi-instrumentistes talentueux, intégrant allègrement le vocabulaire de Genesis et d'Anthony Phillips, dans un discours plus influencé par le pop rock moderne.

Les morceaux acoustiques, faussement simples, déclinent de petits trésors d'instrumentation (violons, flûte, douze-cordes). En témoigne ce joli petit dyptique qu'est « Some Stories », modèle d'équilibre entre discours instrumental et vocal, ou le superbe « A Safe Heaven », suite pianistique grave, empreinte d'un romantisme naturaliste. Le trio incruste une véritable gigue au sein d'un morceau électrique, dans le fort réussi « Dance Of The Sun/The Remark/Dance Of The Sun (Birth Of The Light) », ce qui n'est pas sans rappeler les premiers albums de Premiata Forniera Marconi.

Mais Camelias Garden s'éternise parfois sur des lourdeurs pop, et dévalue son potentiel d'innovation : exemple parmi d'autres, dans la suite « The Withered Throne/We All Stand In Our Broken Jars », les accords sont trop répétitifs, les thèmes lourds, les solos poussifs et les choeurs évoquent des dessins animés pour enfants en bas âge. L'auditeur est face à une dichotomie bien difficile à expliquer. En voulant imiter ponctuellement la prog-pop sucrée de Moon Safari (« Knight's Vow ») sans en assumer pleinement la folie créatrice, et pasticher le Cinema Show de Genesis (« Mellow Days ») en l'édulcorant, nos Italiens accouchent d'un album hybride, qui aurait pu ratisser large mais dont la cohérence se trouve réduite.

Au vu de la qualité de ballades pastorales telle que « Clumsy Grace » et « 'Till The Morning Come », on ne peut qu'attendre rageusement un second album, dans lequel le groupe se laissera plus guider par son coeur que par la volonté d'aguicher simultanément le public vieillissant du rock progressif symphonique et celui de la pop rock. Car, au final, Camelias Garden est un groupe prometteur...

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir