:)
10 Avril 2013

Strave

Vision

par Christophe Manhès

« Vision » est la réédition du second album du batteur Serge Bringolf sorti en 1981 et faisant suite au double, « Strave », de 1980. Enregistré en quatre jours seulement et habillé de noir comme une invitation à fermer les yeux pour mieux faire émerger dans l’esprit sa transe épique, « Vision » fusionne avec bonheur la zeuhl avec un symphoniste assez proche des premiers œuvres d’Art Zoyd.

Dans un style plus concis que sur son premier album, la frappe musclée de Bringolf fait gronder dans « Vision » une rythmique sombre et virile avec cette belle pompe typique de la zeuhl originelle. Et c'est plutôt captivant de se laisser emporter dans cet univers sans complexités outrancières, sorte d’épure des explorations magmaïennes que l’on peut opposer à ces autres oraisons étourdissantes de virtuoses, chef-d’œuvre d’Eskaton, « 4 Visions », sorties elles en 1981 (et rééditées par Soleil Zeuhl en 2010). Au final, la touche musclée de Bringolf laisse incontestablement une trace, celle d’un musicien au tempérament fort ayant compris combien l’eldorado zeuhl méritait qu’en dehors de la secte vanderienne d’autres s’y aventurent. Et même si « Vision » n'échappe pas toujours à quelques clichés du genre, il apporte à la culture kobaïenne de nouvelles et riches perceptions sensorielles. Avis donc aux amateurs.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir