:)
06 Mars 2013

Unit Wail

Pangaea Proxima

par Christophe Manhès

Alain Lebon de Soleil Zeuhl a encore frappé fort en publiant ce premier album d'Unit Wail. Voilà une nouvelle pièce à ajouter au panthéon des musiques d'ADN Zeuhl. Une œuvre flamboyante qui trace d’inédites perspectives dans le paysage musical de prédilection du fameux label.

Unit Wail est la nouvelle incarnation discographique du guitariste Franck Fromy qui démontre une fois de plus son redoutable talent de musicien de l'extrême, décidément aussi à son aise dans les eaux sombres du Styx qu'une jeune truite dans un ruisseau printanier. Lugubre comme il se doit quand on a été fondateur d’un groupe sépulcral tel que Shub Niggurath, l’art déployé sur Pangaea Proxima ne suit pas pour autant tous les sentiers fuligineux de ce dernier, tant s’en faut. Sur des compositions émérites de Vincent Sicot-Vantalon bien plus énergique que les teintes mates de Shub Niggurath, Unit Wail brille, si l'on peut dire, d’un lustre sinistre qui le situe au carrefour de la frénésie rythmique de King Crimson et du magma rougeoyant de Present. Le tout rehaussé par des claviers et une basse fretless aux volutes d’une modernité remarquables.

Ramassé autour de pièces complexes et incisives, servies par des musiciens impressionnants et une qualité de production à laquelle Franck Fromy ne nous avait pas habitués, cet album est une nouvelle étoile dans le firmament de plus en plus fastueux de la galaxie post-zeuhl.

Commentaires 

#1 alec 06-03-2013 14:27
Excellent album qui à mon sens aurait pu être encore plus grand avec moins de morceaux et plus de développement sur ceux restant. Je suis resté sur ma faim...
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir