coup de coeur
23 Février 2013

Steven Wilson

The Raven that Refused to Sing

par Maxime Delorme

Après un Grace for Drowning très marquant, plébiscité en 2011 et un Storm Corrosion en collaboration avec Mikael Åkerfeldt (Opeth), Steven Wilson nous revient avec un nouvel album solo pour février. The Raven that Refused to Sing est un cas d'école de dilemme à propos duquel la rédaction est particulièrement heureuse de pouvoir se passer de note (sur le fil !). The Raven that Refused to Sing est un recueil de « nouvelles musicales » qui ramènent son auditeur à deux périodes passées : les années soixante-dix et le début du vingtième siècle.

Les années soixante-dix car Wilson s'inscrit avec ce disque clairement dans la démarche de l'époque. S'il avoue en interview avoir cherché à donner un son organique et plus chaleureux que ce qui s'est fait depuis l'avènement du numérique, il faut bien avouer qu'il réussit admirablement à imiter les albums plus classiques des seventies. On ne peut s'empêcher, tout au long de l'écoute, de comparer les pistes à des productions légendaires (Pink Floyd, Jethro Tull, King Crimson) tout en gardant en tête cette patte très « wilsonienne » évoquant entre autres Blackfield et Storm Corrosion.

L'autre période que nous évoque cet album, c'est le début du vingtième siècle, et notamment l'émergence de la littérature fantastique avec des auteurs comme Poe ou Lovecraft. Les thématiques des morceaux, centrées autour d'histoires de fantômes et de surnaturel, sont parfaitement retranscrites dans la musique et les paroles. Les ambiances très variées charrient toute cette atmosphère éthérée qu'on avait pu entrapercevoir au passé dans certaines productions comme quelques morceaux de Deadwing (« Revenant » et « Mother and Child Divided » en tête). Le clip de « The Raven that Refused to Sing » en est un parfait exemple, réalisé dans le même ton que celui de « Drag Ropes » (Storm Corrosion), avec son lot de personnage animés, d'éléments visuels époustouflants, et de tristesse musicale qu'on retrouve dans les créations de l’artiste depuis de nombreuses années.

Pour asseoir sa position musicale, il a su s'entourer une nouvelle fois de musiciens de talent. L'album composé pour l'équipe de sa précédente tournée laisse donc la part belle à Adam Holzman, Theo Travis, Marco Minnemann et Nick Beggs. Deux nouveaux s'y intègrent pour la production et non des moindres : Guthrie Govan à la guitare et Alan Parsons au son !

Le disque n'est cependant pas exempt de défauts. Certains trouveront que l'absence d'éléments novateurs dans la musique en fait un bon moyen de « passer le temps », sans vraiment faire avancer les choses. De même, les explosions musicales de solos qu'on peut entendre sur « Holy Drinker » ou « Luminol » pourront probablement déstabiliser les habitués. Pour autant, il suffit d'entendre l'apport de Govan sur un « Drive Home » très blackfieldien pour comprendre à quel point ces musiciens particulièrement talentueux sont sublimés par le cadre proposé par Wilson. Pour autant, s'il s'agit de bêtes de technique, il faut bien avouer que ces artistes très professionnels maîtrisent leurs interventions très ponctuelles et savent, le reste du temps, se mélanger aux autres de manière admirable.

Cas d'école donc de dilemme. Car si l'album est un véritable coup de cœur, aux mélodies super efficaces, à la production léchée, chaleureuse, propre et à la fois très vivante, il n'en est pour autant pas plus original qu'un disque de Genesis qui ressortirait de nos jours. Au lecteur/auditeur de se faire un avis. Les amateurs de rock des années soixante-dix, qui se demandent encore comment pourrait sonner un album de Jethro Tull enregistré avec le matériel et les connaissances actuelles pourront se délecter de cette sortie. Les amateurs de nouveautés, eux, risquent bien de rester sur leur faim !

Commentaires 

#1 alflolol 28-02-2013 23:47
Critique très pertinente, sauf le dernier paragraphe qui frise le grotesque et est révélateur d'un état d'esprit des critiques de musique:primo, vous qui prétendez défendre le rock progressif, vous faîtes la fine bouche face à un nouveau chef-d'oeuvre de SW (dans lequel il a le courage de renouveler tous ses musiciens; secondo, la rengaine du concept de nouveauté en musique, à l'heure actuelle, me semble-t-il, ne veut plus dire grand chose; tertio votre enthousiasme suspect pour d'obscures galettes inécoutables et que personne n'achète car qui a les moyens de suivre le torrent de cd souvent anecdotiques. Conclusion: avec SW, on tient une sorte de génie! Un Robert Fripp, pas virtuose mais qui justement ne s'enferme pas dans une cérébralité stérile.
Alflolol
Citer
#2 Aveuh 02-03-2013 00:10
Merci pour votre commentaire.
Mais oui mais non. Mon taff en temps que chroniqueur c'est de dire aux gens ce qui risque de leur plaire et de leur déplaire. Certains des lecteurs de Chromatique cherchent plutôt la nouveauté. Une des grosses critiques que j'ai pu entendre lorsque j'ai fait écouter l'album à certains amis était "ouais mais on dirait du Genesis avec un meilleur son".
Quand on a suivi l'évolution d'un Wilson, qui a enchaîné les périodes différentes dans Porcupine Tree, mélangé les projets hétéroclites, on a une certaine tendance à attendre qu'il change de plan et s'aventure vers quelque chose de complètement différent. Son délire années 70 s'est déjà senti depuis pas mal d'années. Ça a commencé sur The Incident (de manière légère), et puis ça a continué par la suite (notamment avec Storm Corrosion).
Les gens qui veulent entendre du "différent" seront déçu ne s'arrêteront pas sur cet album, c'est tout. Je ne vois pas ce qu'il y'a de grotesque là dedans:)
Citer
#3 alflolol 02-03-2013 09:49
Steven Wilson a grandi avec comme référence le rock progressif des années 70. Cela s'entend dans tous ses disques depuis le début. Certes il a évolué, il a pris une direction hard prog, à un moment donné. Je me souviens la première fois que j'ai entendu le morceau magistral :"Evenless" sur "Stupid dream" en 1999 , j'ai pensé à David Gilmour. Ce qui m'a tout de suite plu, c'est le niveau égal au grands groupes des années 70, avec une production phénoménale. SW est entrain de faire un travail formidable de remix des chef-d'oeuvres des années 70 (on devrait lui élevé une statue rien que pour ça!). Normal qu'il en soit imprégné, il a encore le temps de prendre d'autres voies. Il a collaboré déjà avec tant de musiciens! Mais certains piaffent d'impatience pour entendre "du nouveau". Pour moi, "the raven" est du nouveau. Et je ne trouve pas ça spécialement proche de Genesis. Tout est relatif comme dirait Einstein.
Citer
#4 Aveuh 04-03-2013 11:18
Ah mais entièrement d'accord avec ça :) Ce n'est pas pour rien que l'album est en "coup de coeur". Mais je pense qu'il va vraiment séparer les "fans" en deux parties, les gens qui y verront une régression et les gens qui y verront une progression.

Pour prendre un autre exemple, cet album m'évoque les Road Salt de Pain of Salvation. Personnellement j'y ai trouvé un hommage aux 70's tout en apportant un son neuf et un regard personnel. Raven, c'est la même chose, tout comme Storm Corrosion ou Heritage.

Après, la chronique n'est là que pour donner un avant goût de ce qui se trouve dans l'album. Les goûts et les interprétations sont tellement personnels que je ne me permettrais pas de vous dire ce que vous devez penser à l'écoute ;)
Citer
#5 403 ошибка 27-03-2017 18:22
Appreciate the recommendation. Let me try it out.
Citer
#6 ошибка 404 02-04-2017 06:37
What's up mates, its great piece of writing about cultureand fully defined, keep it up all the
time.
Citer
#7 udp flood 04-04-2017 20:18
I have read so many articles regarding the blogger lovers but this paragraph is really a nice article,
keep it up.
Citer
#8 manicure 07-04-2017 22:06
great put up, very informative. I'm wondering why the opposite experts of this sector don't
understand this. You should continue your writing.
I'm sure, you have a huge readers' base already!
Citer
#9 Journalist Essay 10-04-2017 10:41
With havin so much written content do you ever run into any issues
of plagorism or copyright violation? My blog has a
lot of exclusive content I've either written myself or outsourced but it seems a lot of it is popping it up all over the internet without my
permission. Do you know any solutions to help protect against content
from being ripped off? I'd definitely appreciate it.
Citer
#10 Ruth 12-04-2017 06:23
Hi there! I realize this is kind of off-topic
however I had to ask. Does managing a well-established blog such as yours take a large amount of work?
I'm brand new to operating a blog however I do write in my diary on a daily basis.
I'd like to start a blog so I will be able to share my personal experience and thoughts online.
Please let me know if you have any ideas or tips for new
aspiring blog owners. Appreciate it!
Citer
#11 Dolly 12-04-2017 06:27
Hi there! I realize this is kind of off-topic however I had to ask.
Does managing a well-established blog such as yours take a large amount
of work? I'm brand new to operating a blog however I do write in my diary on a daily basis.
I'd like to start a blog so I will be able to share my personal experience and thoughts online.
Please let me know if you have any ideas or tips for new aspiring blog owners.
Appreciate it!
Citer
#12 Florene 12-04-2017 10:32
I was pretty pleased to discover this website.
I wanted to thank you for ones time for this particularly wonderful read!!
I definitely enjoyed every bit of it and i also have you book marked to see new stuff in your
web site.
Citer
#13 ashleyrobedee.com 14-04-2017 11:53
Hoѡdy! This is my 1st comment here so I just wanted to give a quick shout out
and tell you I reɑlly enjoy reading your posts.
Can you recommend any other blogs/websites/forums that cover the same subjects?
Thanks a ton!
Citer
#14 Melanie 14-04-2017 15:45
Hi there, Υou have done an incredible job. I wіll definitely digg it and personally suggest to my frіends.
I'm sure they will be benefited from thiѕ web site.
Citer
#15 Anh 20-04-2017 16:26
Neighborhood SEO solutions, that type part of specialist SEO services, can assist develop your brand name amongst the people that matter and
also you have recognized as belonging to your target client base.


Here is my webpage: local seo lynda (Anh)
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir