:)
31 Mai 2012

Gevende

Sen Balık Değilsin ki

par Jean-Philippe Haas

Malgré l’existence en son sein d’un important vivier de formations innovantes, la Turquie n’a pas souvent été mise à l’honneur dans les colonnes de Chromatique. Sen Balık Değilsin ki est donc l’occasion rêvée pour se pencher à nouveau sur le cas de Gevende. Le groupe originaire d’Istanbul pratique une fusion folk moderne, multi-ethnique, où des traces de jazz et de psychédélisme sont aisément décelables. Le quintette n’est pas complètement inconnu en France puisqu’il a ces dernières années fait quelques apparitions sur des scènes hexagonales (Les Nuits Européennes à Strasbourg, Babel Med Music à Marseille, …).

Si elles connaissent çà et là leur minute de gloire, la basse, la batterie et la guitare restent souvent en retrait pour construire l’écrin où s’expriment la trompette de Serkan Emre Çiftçi et l’alto d’Ömer Öztüye. Ces deux instruments colorent une musique plutôt douce, apaisée, agitée d’occasionnelles éruptions volcaniques. Les huit titres de Sen Balık Değilsin ki prennent largement leur temps pour déployer leur envoûtement. Celui-ci opère aussi bien dans les compositions qui privilégient la création d’atmosphères fortes, la juxtaposition de moments éthérés et de passages tendus (« Esinti », « Akvaryum », « Beboyi Yerkı ») que dans celles plus rythmées où s’expriment toute la vitalité (« Vigeland » ) et la joie (« Kadıbostan ») d’une musique occidentale nourrie au soleil d’un orient à la fois proche et lointain. Les lignes de chant lancinantes et suaves d’Ahmet Kenan Bilgiç viennent s’introduire dans les interstices qui apparaissent lorsque la mainmise des instruments se desserre pour un temps. En guise de résumé, « Sustum » fusionne tout ce qui fait le talent des Turcs en un majestueux final où toute la classe du groupe explose avec une imparable netteté.

Comparable en de nombreux points à celui de Mandrake Project, avec cette touche méditerranéenne supplémentaire, le pouvoir de séduction de Gevende tient en peu de mots : douceur, chaleur, universalité. Il faudra être bien insensible ou obstinément puriste pour ne pas se laisser embarquer dans un voyage aux multiples rebondissements.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir