:|
10 Janvier 2012

Joseph Magazine

Night of the Red Sky

par Maxime Delorme

Et c’est reparti pour un tour ! Un énième groupe de metal progressif nous servant son lot de riffs de guitare, de claviers dégoulinants et de cassures rythmiques. Night of the Red Sky est le premier album de la formation polonaise Joseph Magazine et quel album ! Nous sont proposés douze titres piochant allègrement dans le répertoire désormais classique de ce genre trop congestionné.

Si Joseph Magazine se permet de se démarquer c’est bien en proposant un disque majoritairement instrumental, exception faite de quelques grognements de courte durée et d’une seule et unique piste chantée (« Thorn Piece of the Sky »).

Parlons des sons. La première idée qui vient à l’esprit en écoutant l’album c’est un side-project entre Ayreon et Dream Theater (« Liquid Dream », « Night of the Red Sky »). Le jeu de guitare évoque les sempiternels guitar-heroes du genre à commencer par John Petrucci pour déteindre par moments sur des accents proches d’un Satriani (« Self-Examination »). Tout est fait dans la pâle copie surproduite sans émotion, à un tel point que la batterie archi-compressée sonne comme une boîte à rythme. Quant à l’exécution, elle est (elle aussi) parfaite et renforce le côté lissé, plastique de l’enregistrement. Rien ne dépasse, comme si Joseph Magazine avait voulu créer un archétype ou pire un état des lieux du metal progressif à l’heure actuelle. Le résultat final n’en est pas mauvais. Il n’en est pas bon pour autant, car l’écoute s’avère très vite ennuyeuse au possible. La preuve qu’une très bonne exécution et une production léchée ne suffisent pas à faire un album de qualité.

Amis polonophiles, passez votre chemin à moins de vraiment avoir vécu en ermite ces vingt dernières années. Retournez voir ce que la Pologne à de meilleur à proposer, les Indukti, les Quidam et autres Lunatic Soul qui eux ont leur propre personnalité, leur propre identité, reconnaissables entre mille !

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir