:|
13 Juillet 2008

My Dying Bride

An Ode to Woe

par Guillaume Beauvois

Enregistré au Paradiso d'Amsterdam en avril 2007, le contenu du boîtier typiquement doom deAn Ode to Woe est composé d’un CD et d’un DVD retraçant la prestation scénique correspondante. Voilà de quoi ravir les fans de ce groupe mythique de la scène doom-death anglaise, l’un des trois fiers membres du mouvement – ou de ce qu’il en reste – aux côté de Paradise Lost et d'Anathema en son temps, le groupe ayant bien changé de direction musicale depuis.

My Dying Bride a donc eu la très bonne idée d'inclure un support vidéo dans le boitier, la mise en scène pour ce style de musique ayant un rôle prépondérant. Le disque retranscrit correctement l'atmosphère du concert et le son est s'avère agréable. Bien que le doom-death n'est pas ce qui se fait de plus dynamique, les images apportent un réel avantage à l'ensemble ; d'autant que la prestation est suffisamment bien filmée et de grande qualité. Si Aaron Stainthorpe s'impose comme un leader charismatique, sans avoir besoin de communiquer avec son public, les autres membres du groupe sont au meilleur de leur forme.

Le principal reproche de cet enregistrement de concert est justement le manque de communication de la formation anglaise avec son auditoire. Certes, le style impose cette distance, mais l'impression suggère davantage d'écouter un album studio qu'un live : le public semble inexistant et ne s'exprime qu'entre les chansons. Dommage, car à la vue du DVD, une sorte de communion s'établit pourtant dans la salle. Le groupe aurait cependant peut-être dû ne sortir qu'un DVD et non ce double boîtier partiellement inutile.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir