:|
27 Septembre 2008

Luca Scherani

Everyday's Life

par Guillaume Beauvois

Luca Scherani est un claviériste italien qui, malgré ses trente ans, en a déjà vingt-cinq de pratique instrumentale. Après de nombreuses participations dans divers groupes allant du blues au rock progressif en passant par le cabaret et la pop, il franchit avec Everyday's Life le cap du premier album solo. A l'écoute, ce disque est plutôt agréable et peint une image assez paisible de « la vie de tous les jours ». Les influences sont très nombreuses et les énumérer serait un exercice bien trop fastidieux, mais on peut relever les noms de Mike Oldfield, Jean-Michel Jarre ou Tangerine Dream. Luca dévoile tout au long des huit morceaux de belles idées dignes des grands compositeurs electro-ambiant mais en apportant toujours une petite touche de jazz. Il aime également mélanger des sonorités acoustiques à des passages plus novateurs. Le ton est d'ailleurs donné avec « In the Darkness », mais l'ensemble de l'album repose sur cette opposition entre passages pop rock et sons synthétiques expérimentaux parfois proche du Bontempi sur lequel Scherani jouait probablement à l'âge de cinq ans. Ce premier effort est à saluer. Il faut apporter une nuance. Certes, Luca Scherani fait preuve de beaucoup d'originalité dans la superposition des couches instrumentales; mais on a parfois la nette impression d'entendre le résultat de jam-sessions que des morceaux construits, mûris et développés. Leurs structures laissent parfois un goût de simplicité latente en dépit du travail fourni, tant au niveau du jeu de clavier que des sonorités recherchées. Agréable à écouter malgré quelques défauts de jeunesse, ce premier album laisse apparaître de belles perspectives pour l'avenir.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir