:)
21 Décembre 2011

Unitopia

One Night In Europe

par Jean-Philippe Haas

Les groupes de prog’ australiens sont loin d’être légion, et il ne faut probablement qu’une seule main pour dénombrer ceux qui ont l’occasion de donner des concerts en Europe. Filmé aux Pays-Bas le 15 octobre 2010 durant sa tournée sur le Vieux Continent – qui n’est malheureusement pas passée par la France – One Night In Europe constitue donc en soi un petit événement. Les six compagnons ont profité de l’accueil toujours chaleureux du Benelux envers les musiques progressives (n’est-ce pas, monsieur Morse ?) pour amortir leur déplacement et enregistrer du matériel pour le présent témoignage.

Et il ne s’agit pas d’ « un DVD pour faire un DVD » réalisé à la va-vite. La qualité sonore et visuelle mérite d’être soulignée, en regard d’un budget probablement restreint. Hormis les prises de vues lointaines, l’image présente un bon contraste et le montage est plutôt en phase avec la musique, sans effets inutiles, avec ça et là quelques incrustations signées Ed Unitsky, responsable des illustrations. Quant à la bande son, il n’y a réellement rien à redire, du moins en ce qui concerne la stéréo car les obsessionnels du Surround 5.1 et Surround 5.1 DTS trouveront peut-être matière à critique.

Dissimulé derrière ses lunettes teintées, Mark Trueack, s’il impressionne par sa maîtrise et sa prestance, n’a pas le jeu de scène le plus impressionnant de l’univers. Mais peu importe, le public est enthousiaste et profite d’une occasion qui ne se représentera peut-être pas de sitôt. A l’image de ses albums studio, le groupe alterne titres courts et pièces plus conséquentes. Artificial occupe un bon premier tiers du concert, mais les deux albums précédents (The Garden et More Than A Dream) ne sont pas en reste : « Justify » suivi de « The Garden » (plus de trente minutes au compteur !) constituent ainsi l’apothéose d’un concert rondement mené. Les envolées instrumentales de Matt Williams à la guitare et Sean Timms, dissimulé derrière son attirail de claviers, font systématiquement mouche tandis que les interventions du saxophone de Ian Ritchie apportent des touches jazzy ou lyriques. Indiscutablement, Unitopia a travaillé pour donner à ses fans un spectacle digne de ce nom : la performance est quasi parfaite, tout en conservant une dimension humaine.

Une fois n’est pas coutume, les bonus ne sont pas le parent pauvre de ce double DVD. En effet, si les documentaires « Inside Unitopia » et « Behind The Scenes » ne sont pas d’un intérêt fondamental, bien qu’ils donnent une image plutôt sympathique du groupe hors scène, le contenu musical mérite le détour. En tête figurent un concert acoustique de cinq titres donné pour TV Limburg, une chaîne de télévision locale néerlandaise et « The Great Reward » capturé dans de très bonnes conditions à Heerlen quelques jours après le concert de Zoetermeer. « Slow Down », tiré de More Than A Dream a quant à lui été filmé au fameux Spirit of à 66 (Verviers, BE) à l’aide d’une seule caméra, avec un son en prise directe, et ne bénéficie donc pas du même traitement, mais présente l’avantage de ne pas figurer au menu du premier DVD.

Les Australiens ne se sont pas moqués de leur public qui retrouvera dans One Night In Europe le perfectionnisme du groupe. Leur musique, nourrie plus ou moins de tout ce que le progressif a pu produire depuis quelques décennies, ne fomente aucune révolution mais défend encore une fois, fièrement, les couleurs d’un Art Rock éminemment raffiné.

Commentaires 

#1 massage for 2 nj 26-02-2018 00:50
Upon reflection, I thought this article was timely and relevant.
Thank you exceedingly massage for 2 nj penning this article; if More authors
created time-worthy and intelligent prose, I think we'd all understand life better.
To me, I consider it at truth that we might focus more on fitness and diet and escape from being always
in front of the computer or cell phone screen. Going outside
(and not being glued to the cell phone all the while, either) and living
free, living life in full appreciation of Nature, helps people
feel grounded. Philosophizing about key topics is likewise an experience
that can assist us to know ourselves.
Citer
#2 President Trump 16-11-2018 18:14
Ι can't beⅼieve that almost everything we concern ourѕelves ԝith in our lives makeѕ a ⅾifference.
All the tіme put in tһinking about the assorted things that we encounter just
about every day is undoubtedly reaⅼly іmportаnt, as
no other person wiⅼl confront existence for us.
Personally I think that people have to be a whole lot mߋre grounded.
Research is delightful, but so much of whatever
you might know about іs indeed abstract.
Haνing a cup of kаva is a zen activity that takeѕ one back to the
prеsent few m᧐ments. We need to become mоre in the here and now, without being stгessed by existence
and the tһeatre we deal with every day.

Please Stop by one of my favorite Web Page that anyone can learn a
lot from ... President
Trump
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir