:)
21 Novembre 2011

Reto Bieri

Contrechant

par David Ree

N’en déplaise à Amazon, l’interprète et le compositeur derrière Contrechant ne sont pas une seule et même personne. Malgré un regroupement étonnant d’unité et de cohérence, le brillant clarinettiste suisse nous livre en réalité sa version d’œuvres choisies chez six compositeurs différents.

L’unité, l’oreille novice la percevra bien, habituée à penser que la musique contemporaine a pour motif principal la transgression de la structure et des règles harmoniques traditionnelles. De fait, toutes les pièces ici se ressemblent, notamment dans leur propension à changer constamment de registre dynamique – du murmure au capharnaüm – et de tempo – de l’immobilité à l’hyperactivité. Du coup, la même oreille novice ne verra que contingence là où quelques écoutes plus approfondies révéleraient une grande cohérence.

La pochette donne parfaitement le climat local : froid, rural, montagnard, comme la terre natale de Reto Bieri. La clarinette profite du no man’s land pour faire valoir toute l’étendue de sa polyvalence et de la beauté de son timbre protéiforme. Bien plus, l’instrument réussit le pari de s’éclipser totalement au profit des éléments naturels qu’il évoque ; là où il y avait des notes ou des mélodies autrefois, il ne reste que la réverbération de phénomènes tantôt invisibles tantôt cataclysmiques – dans les mains du maestro, et le petit bout de bois fait saturer l’air avec une classe inouïe. Mention spéciale pour « Lightshadow-Trembling », une sorte de fragment du magistral Zeit (Tangerine Dream) en version acoustique : une raison de plus de lui donner sa chance !

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir