:|
06 Octobre 2011

Dynamo Bliss

21st Century Junk

par Jean-Philippe Haas

Dynamo Bliss ne cherche pas à dissimuler ses influences. 21st Century Junk propose un conséquent retour dans le temps, tant dans le fond que dans la forme : une pochette psychédélique, un format d’album tel qu’on en faisait dans les années soixante-dix (quarante minutes), conceptuel il va de soi (sur le thème de la recherche d’un refuge dans les rêves), et des références citées à la pelle. Le jeune trio suédois né en 2009 puise ainsi son inspiration aussi bien dans le classic rock que dans la pop des années soixante et le prog des trois décennies suivantes. Si on se délecte des emprunts à Supertramp sur « Bird of Passage » et « Mausoleum », les compositions les plus longues et ambitieuses sont aussi et sans conteste les meilleures : « Thin Air » rend hommage à Pink Floyd et au Marillion de Steve Hogarth alors que « Fear of Clouds » organise au milieu des années quatre-vingt une rencontre entre The Beatles et Deep Purple. Seules quelques chansons plus « faciles » (« Closer to the Heart », « No Sense In It ») empêchent ce court disque d’être une totale réussite. Il est néanmoins plus qu’évident qu’il faudra garder un œil attentif sur la prochaine livraison de cette fort sympathique formation.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir