:|
27 Décembre 2007

The Gathering

A Noise Severe

par Jean-Philippe Haas
C’était au mois de mai 2007. Anneke van Giersbergen annonçait son départ de The Gathering pour mener à bien son projet Agua de Annique, après une bonne douzaine d’années de bons et loyaux services, qui auront contribué à faire accéder les Néerlandais à une reconnaissance internationale. Quelques semaines auparavant, le 24 mars, le groupe se produisait au Teatro Caupolican de Santiago du Chili rempli à ras bord, où il enregistrait le présent concert.

S’agissant de la tournée idoine, Home est bien évidemment le mieux représenté avec cinq titres. L’inégalé Mandylion figure également en bonne place tandis que les autres disques marquent leur présence avec un ou deux représentants. Cette playlist ne doit rien au hasard car elle ne comporte que deux des titres du précédent DVD, A Sound Relief, et présente le côté le plus rock/métal de The Gathering. La prestation d’Anneke en est d’autant plus remarquable qu’elle met son charmant organe à rude épreuve pendant plus de deux heures. On découvre ainsi que la belle atteint ses limites lorsqu’elle tente de pousser sa voix dans ses retranchements.
Si le choix des titres ne représente pas tous les virages discographiques du groupe, l’énergie dégagée par le concert et le plaisir de jouer compensent très largement le côté monolithique de l’ensemble. Par ailleurs, l’enthousiasme du public chilien fait plaisir à voir - à entendre, surtout. Très réactive, comme si elle connaissait et appréciait de manière égale tous les morceaux joués, la foule gratifie les musiciens de nombreuses ovations.

Visuellement parlant, le spectateur a droit à une scène très dépouillée avec pour seul ornement un écran géant surplombant le groupe. Le montage est sobre, les effets spéciaux rares, et les prises de vue variées rendent le visionnage de ce concert globalement confortable. Du point de vue sonore, la facette métallique de The Gathering est clairement mise en avant. Les possesseurs de la version DVD, s’ils sont dotés d’un système 5.1, pourront contourner le mixage stéréo qui ne rend pas toujours hommage aux nappes de clavier de Frank Boeijen, légèrement en retrait.

Le second DVD propose un documentaire d’une heure sur l’enregistrement de Home, seul bonus véritablement digne d’intérêt. « Homemade » suit le groupe durant le long et difficile processus de création de l’album, depuis la première séance de brainstorming jusqu’à l’obtention du « Edison » Award. A noter que les Néerlandais s’expriment bien évidemment dans leur langue natale et qu’ils sont sous-titrés en anglais uniquement. Un court making-of de A Noise Severe, ainsi que quelques clips vidéo, dont les trois gagnants du concours « Alone », viennent compléter les suppléments.

A Noise Severe tourne la page, de fort belle manière, par un concert brut, puissant, vivant. Sans la voix de cristal d’Anneke, l’avenir du groupe peut à présent paraître flou, voire hypothéqué. Mais la prise de risque a toujours côtoyé la carrière de The Gathering, on peut donc décemment lui prédire – et lui souhaiter - encore quelques belles années.
  • Année: 2007
  • Label: Psychonaut

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir