:)
10 Décembre 2007

King Crimson

Three of a Perfect Pair

par Djul

En voilà un disque controversé, encore ! Three of a Perfect Pair est véritablement à part dans la discographie de King Crimson. C’est en quelque sorte un album concept, non dans les paroles, mais dans la structure même du disque. Deux faces de vinyle, deux facettes du groupe sont ici exposées, sans compromission.

Ainsi, la première face propose un King Crimson moderne, composant des titres courts, accrocheurs. Le morceau titre est une des meilleures illustrations du caractère caméléon du groupe : outrepassant quinze années dédiées à la musique sombre et intellectuelles, Crimson se lâche enfin et Belew s’en donne à cœur joie sur le refrain et les couplets puissants. « Model Man » et « Man with an Open Heart » sont des titres très similaires, dans les textes et dans la musique, le premier étant plus calme que le second, avec son riff complètement distordu, un peu à la « Elephant Talk ». « Sleepless », un morceau de bravoure en live, est le dernier titre accessible, sur lequel Levin et sa basse slappée font merveille, accompagnés par les percussions électroniques de Bruford et les guitares stridentes de Fripp et Belew. « Nuages » est une magnifique plage atmosphérique et synthétique, digne des meilleures productions de l’époque.

La deuxième face prend l’exact contre-pied de la première : des morceaux à la structure explosée, sans repère mélodique, voire sans paroles. Le bien nommé « Industry » est d’ailleurs le morceau le plus extrême, malicieusement placé en introduction et qui est véritablement impressionnant d’agressivité. Même Belew semble s’amuser de ce contraste et joue avec les effets sur sa voix lors du court et barjot « Dig Me ». Un autre morceau synthétique « No Warning » introduit le retour d’un classique du groupe « Lark’s Tongues in Aspic », « Part III », une très intelligente relecture de ce morceau qui avait déjà dix ans à l’époque, où l’on mesure l’étendue des progrès accomplis par la technologie (quelle différences dans le traitement des guitares et de la rythmique).

Autre époque, autres mœurs donc, et pour son dernier album avant une nouvelle parenthèse de dix ans, King Crimson prouve à nouveau qu’il est et restera un groupe profondément contemporain.

  • Année: 1984
  • Label: Discipline Global Mobile

Commentaires 

#1 StevCals 18-11-2019 20:32
Cialis Comprime Viagra O Cialis Online viagra Where To Order Cialis Pills Buy Viagra Brand Canadian Cheap Meds
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir