:)
16 Mars 2007

Pure Reason Revolution

The Dark Third

par Jean-Philippe Haas
Impatiemment attendu dans nos contrées, The Dark Third est enfin disponible en Europe continentale. Ce double CD regroupe notamment la version US de l’album et le EP Cautionary Tales for the Brave dont il reprend d’ailleurs la pochette. C’est donc une version quasi-exhaustive de l’œuvre de PRR que nous propose le label allemand Inside Out, réputé entre autres pour ses packages soignés. Et puisque (presque) tout a été dit dans notre précédente chronique, concentrons-nous sur ce qui différencie les deux éditions, à savoir quelques titres supplémentaires.

Les collectionneurs qui possèdent l'album et Cautionary Tales for the Brave ne trouveront sans doute pas grand-chose à se mettre sous la dent. La grande majorité des titres leur seront déjà connus. Mais cette édition ne s’adresse pas aux familiers de Pure Reason Revolution, elle en appelle principalement à tous ceux qui n’ont qu’entendu parler ou que vaguement écouté ce jeune groupe talentueux sans avoir encore osé franchir le cap de l’achat. Clairement, c’est les yeux fermés qu’ils peuvent se jeter sur ce bel objet.

Riff tournant à la Porcupine Tree, rythmique electro-rock, « In Aurélia » est l’un des titres les plus intéressants, absent de la version US. Composition très directe, elle représente la face power-pop du groupe, tout comme « Nimos & Timbos », autre illustration de la capacité de Pure Reason Revolution à écrire des titres immédiats, entraînants, qui démarrent discrètement, puis s’emballent soudainement. C’est aussi le cas d’« Arrival / The Intention Craft » qui, lui, explore la tendance progressive du groupe. Un morceau de choix pour ceux qui ne connaissent pas encore ce titre originellement paru sur Cautionary Tales For The Brave : après une introduction à la Massive Attack, c’est l’« arrival » des grosses guitares, du chant… et le rythme s’accélère, le titre prend feu… pour se terminer sur une plage atmosphérique, comme il avait commencé. Belle illustration du talent de Pure Reason Revolution dans le maniement des atmosphères. Et cette qualité représente, conjointement avec l’énorme travail réalisé sur les harmonies vocales, le plus grand atout des britanniques.

Il n’existe donc plus aucune excuse pour ignorer cette formation promise à un avenir lumineux, sinon radieux. Cette belle version de The Dark Third convaincra les plus réticents sur le potentiel à la fois progressif et d’accessibilité d’un groupe qui espérons-le n’en est qu’au début de son ascension.
  • Année: 2007
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir