Live Report

Wax'in

09 Janvier 2016

Dream Time

par Thierry de Haro

Quelle surprise pour les “chercheurs d’or”, qui écument le fond des rivières musicales programmées par les différentes salles de concert, pour en récolter la pépite qui va leur donner richesse intérieure et bonnes vibrations ! Le Triton organise en effet durant trois soirées une extraction du précieux métal, en proposant une affiche pour le moins alléchante : assister aux premiers pas d’un nouveau groupe, Wax’In, qu’il qualifie sans hésitation de Dream Team locale. C’est donc avec curiosité et impatience que nous partons, tamis sous le bras, récolter cette part de rêve qui nous est promise.

Il faut dire que, pris individuellement, chacun des musiciens a déjà provoqué plusieurs fois en ces lieux, joie et admiration d’un public qui s’est pressé en nombre pour découvrir cette nouvelle formation particulièrement attrayante. Tout d’abord, Christophe Godin, le guitariste génialement inspiré dont le dernier passage avec son groupe Mörglbl laisse encore des odeurs de brûlé dans la salle. Son ami Médéric Collignon n’est pas en reste, aussi bien au cornet qu’au synthé et à la voix, toujours omniprésent dès qu’il s’agit de mettre un son sur le mot “extase”. Tous deux accompagnés d’une rythmique époustouflante et envoûtante : Philippe Bussonnet, bassiste indispensable aux oreilles de votre serviteur, tant avec Magma qu’avec l’Electric Epic de Guillaume Perret. Et puis, Franck Vaillant … que dire ? Nous avions été prévenus dans nos discussions d’avant-concert qu’il s’agissait de l’un des meilleurs batteurs de la scène actuelle. Merci pour l’information … et au passage, une sacrée claque : première joue rougie !

D’ailleurs, dès l’entame du set, les premières notes de «  Wax One » - le morceau choisi pour le teaser du groupe - donnent déjà envie de tendre la deuxième joue ! Puis la troisième sur «  Rift », titre surpuissant qui plaque l’auditoire contre les murs ! La suite des réjouissances ne sera que bonds vers le nirvana musical, entre ambiances calmes (… relativement calmes) et rythmes hypnotiques ! «  Head Cleaner », qui porte bien son nom, s’enroule autour de deux accords de guitare stridents, pour emmener cette première partie vers la pause bière, où les discussions enthousiastes s’élèvent autour du comptoir. Mais mis à part ceux qui sont venus la veille, les autres ne savent pas encore que la deuxième partie sera encore plus intense !

Elle démarre de la meilleure des manières avec «  Tolondulé » qui remet immédiatement le public dans l’ambiance. Tout au long du concert, les influences de Zappa, d’Allan Holdsworth et surtout de Magma se font sentir - bien évidemment, la basse incandescente n’y est pas étrangère - en particulier sur le fabuleux «  Krom » qui va clôturer de manière magistrale le concert avant rappel. King Crimson se rapproche de temps à autre – Médéric y est sans doute pour quelque chose – Soft Machine n’est jamais très loin non plus. Moments de musicalité incroyables dans un vaisseau Triton au bord de l’implosion, sous les coups de boutoir d’une rythmique haletante où le jazz est toujours présent.

«  Brutos », dernier titre joué au retour des musiciens, transporte le public de façon définitive vers des sensations partagées entre la joie d’avoir vécu une soirée exceptionnellement riche et belle et la frustration de ne pouvoir immortaliser ces moments inoubliables à travers un enregistrement musical qui viendra peut-être bientôt …
Ce serait vraiment une bonne idée car nous avons rencontré le “jazz de demain”. Il a pour nom Wax’In, qui signifie sans aucun doute dans le langage du bonheur, “Piqûre pour l’éternité” !!!

Concert du 11.12.2015 / Le Triton (Paris)
http://www.letriton.com/tritonline/videos/wax-in-251

Setlist

Part 1 : Wax One – Rift – Raja – Head Cleaner;Part 2 : Tolondulé – Listen To The Silence – Krom;Encore : Brutos

Commentaires 

#1 aa123 18-07-2018 10:04
part of modern high quality fake watches OMEGA watch production, while the OMEGA Speedmaster “dark side of the moon” is the fake rolex watches application of ceramic materials, the long-term accumulation of results. Special replica womens handbags sale this replica watch uk ceramic case is a surface treatment process, this is also the replica prada handbag online understanding of the table a really important point why so replica patek philippe watches attractive.
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir