Live Report

Pain of Salvation

28 Octobre 2002

Pain of Salvation

par Dan Tordjman

LIVE REPORT : PAIN OF SALVATION

 

Artiste : Pain of Salvation
Lieu : Raismes Fest
Date : 21 septembre 2002

Set-list : Of Two Beginnings- Ending Theme - Fandango - People Passing By - Revival- Used- In The Flesh- Ashes- Morning On Earth - Beyond The Pale - Spirit Of The Land - Inside

Pour nombre d'amateurs de métal progressif, un concert de Pain Of Salvation ne se manque pas. Il était donc normal que nous fassions le déplacement à Raismes, où nous nous étions déjà rendus l'an dernier (pour voir, entre autres, Ark, Freak Kitchen & Threshold). Nous étions heureux de retrouver Daniel Gildenlöw, toujours aussi gentil et disponible, et toute sa clique, délirante à souhait, à l'image de Johan Hallgren.

Malheureusement, il semblerait que la France ne porte pas les Suédois dans son cœur, puisqu'une nouvelle fois et en dépit d'une débauche d'énergie impressionnante, le concert de POS fut gâché par des problèmes techniques. Le synthé de Fredrik Hermansson, notamment, crachait dans les enceintes et une fois de plus, Daniel Gildenlöw a cassé une corde de guitare poussant même le vice ce soir-là jusqu’à casser deux fois la même ! Le changement de guitare nécessitant un « plan de secours », ce sera "Revival" pour l’occasion. Ce ne sera pas le meilleur morceau du set, en raison de nombreuses approximations, le titre n’étant pas prévu originellement au programme. Malgré tous ces déboires qui, décidément, s’acharnent sur POS, les Suédois se sont montrés toujours aussi déchaînés, bougeant partout sur scène. Kristoffer Gildenlöw était réellement intenable, et s’il y avait eu une fosse à photographes, il serait venu jouer dedans !

Pour l'occasion, POS a pioché dans tous ses albums, faisant néanmoins la part belle aux deux derniers opus, « The Perfect Element #1 » et « Remedy Lane », sans oublier quelques incursions sur « Entropia » et « One Hour By The Concrete Lake ». Le set s’achève sur un « Inside » d'anthologie, où Daniel Gildenlöw lâche la guitare pour le micro solo et se la joue Mike Patton (avec succès) en bougeant et se tordant dans tous les sens, s’approchant toujours plus du public en enjambant les retours. Écœurant d’aisance !
Malgré les soucis techniques, Pain Of Salvation a à nouveau séduit et a encore marqué des points. Il n’est qu’à voir pour s’en convaincre, le nombre d'autographes signés aux fans qui attendaient derrière les barrières après le concert. Peu après, Daniel Gildenlöw nous avoua : « A la base, je suis réticent quant au principe d’un album live. Je n'ai jamais envisagé enregistrer un live en France, mais là, je peux te dire qu'on n'enregistrera même pas un DVD Live ! »

Allez Daniel, tu peux encore changer d'avis, il ne faut jamais dire "jamais" ! Vivement qu'on les revoie dans de bonnes conditions ! (NdDan : Il deviendrait presque lassant de l’espérer!)

Dan Tordjman

site web : http://www.painofsalvation.com

Concert du 0000-00-00 / ( )

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir