Live Report

Star One à Anvers

16 Octobre 2002

Star One à Anvers

par Dan Tordjman

LIVE REPORT : STAR ONE à ANVERS

 

Date : 4 Octobre 2002.
Lieu : Anvers - Hof Ter Lo

 

Setlist : Intro Lift Off - Set Your Controls - High Moon - Dreamtime - Eyes of Time - Songs of the Ocean - Dawn of a Million Souls - The Dream Sequencer + solo clavier - Into the Black Hole
- Actual Fantasy -  Valley of the Queens - Isis and Osiris - Amazing Flight in Space + duel clavier / guitares - Solo batterie / basse
Intergalactic Space Crusaders - Castle Hall - The Eye of Ra - 1er rappel : Star Child / The Two Gates - 2ème Rappel : Demande en mariage / Space Truckin’

Il fallait être fou pour se déplacer jusqu’en Belgique pour ce concert de Star One. Or, l’unique concert français, prévu à Paris, ayant été annulé, nous nous sommes dits que le voyage en valait la peine. Avec un casting de rêve réunissant, entre autres, les chanteurs Russell Allen (Symphony X), Damian Wilson (Ayreon, Landmarq, Ex-Threshold), Robert Soeterboek (Ayreon), Floor Jansen (After Forever, accompagnée de sa sœur Irene), et Ed Warby à la batterie (Gorefest, Ayreon), Peter Link à la basse, et le tout jeune Joost van der Broek aux claviers (Sun Caged) sous la houlette d’Arjen Lucassen, Progressia se devait d’avoir un représentant à Anvers.

Le concert s’ouvre sur une animation multimédia, qui précède un « Set Your Controls » du feu de Dieu, qui voit débouler Russell Allen aux couleurs de Star One. Première constatation : il a la gouache, et semble prêt à faire la fête avec le public. On a découvert à cette occasion Damian Wilson, dont les prouesses en ont calmé plus d’un, et Robert Soeterboek et de ses faux airs de Warrel Dane (Nevermore). On aurait pu penser qu’avec de telles personnalités, la cohabitation sur scène ne serait pas faciles… Que nenni ! Allen et Wilson courent sur scène tels deux gamins dans une cour de récré et sautent dans la fosse à photographes pour chanter devant le premier rang. Lorsque les 5 chanteurs, a capella, entament « Songs Of The Ocean », nous voilà tous bouche bée ! La sauce prend vraiment et la complicité entre les chanteurs et les musiciens est palpable.
Le premier grand moment de la soirée arrive avec « Dreamtime », chanté à la perfection par Russell Allen, et suivi de d’un « Dawn Of A Million Souls », attendu par beaucoup de fans. Suit l’accalmie avec le délicieux « Valley Of The Queens » chanté par la non moins délicieuse Floor Jansen, accompagnée d’Irene aux chœurs et d’une charmante flûtiste. Pour une grande partie de l’audience, « Isis And Osiris » et « Amazing Flight » furent le point d’orgue du concert, mais c’est ce serait sans compter avec Arjen Lucassen, qui s’autorise un petit duel guitare/claviers, qui fait l’effet d’une révélation : on ne pourra pas oublier Joost van der Broek, vingt ans à peine. Ce garçon est incroyable, bouge comme un beau diable derrière ses synthés, et n’hésite pas à haranguer le public, arpentant la scène avec son clavier portable. Pas de doute, ce petit ira loin (on reparlera d’ailleurs de Sun Caged dans notre compte-rendu sur le Prog Power). Enfin, pour achever, le groupe nous offre une version dantesque de « The Eye Of Ra » avec un final chanté a capella avec le public… De quoi donner la chair de poule !

Vient enfin le rappel, où Russell Allen, tel un maître de cérémonie gospel, présente le groupe. Chacun des musiciens a droit à une véritable ovation et le public en redemande. Un dernier rappel donc, qui sera marqué par une demande en mariage de l’un des organisateurs de la soirée à sa compagne, sur scène ! Inutile de vous dire que la jeune femme a dit oui (si c’est pas mignon ça) ! L’heure vint ensuite pour Star One de quitter le public de l’Hof Ter Lo, concluant par le « Space Trucking » de Deep Purple, sur laquelle Russel Allen et Damian Wilson slamment, pour venir chanter dans la fosse avec les spectateurs… Quel sens du spectacle !

Voilà qui valait vraiment le voyage !

Dan Tordjman

 

site web : http://www.ayreon.net/

 

Concert du 0000-00-00 / ( )

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir