Edito

BILAN 2002

31 Décembre 2002

BILAN 2002

par L'équipe de Progressia.net

Les fins d’année sont propices aux rétrospectives. Progressia ne déroge pas à la règle, en vous livrant pour cette année 2002 les productions qui nous ont le plus séduits et les concerts les plus marquants.

TOP 5 albums 2002

Fanny :

Pain Of Salvation – Remedy Lane
Sans conteste mon album préféré cette année. Le groupe a su se rendre un peu plus accessible, tout en gardant sa force et en transcendant la formule qui avait fait le secret de The Perfect Element Pt 1.

Opeth – Deliverance
Sans être un chef-d’œuvre, une confirmation du talent du groupe. Un petit regret : que les faces douces et brutales du groupe aient été séparées en deux albums…

Flower Kings – Devil’s got my throat
Un album qui part un peu dans tous les sens, mais qui rassure sur l’inventivité du groupe, après un The Rainmaker assez plat. Toutefois, des passages sont dispensables et le disque aurait peut-être gagné à être condensé en un CD simple...

Spock’s Beard – Snow
Là encore de bonnes idées, mais beaucoup trop diluées dans des passages parfois franchement quelconques. Snow n’est pas le chef-d’œuvre du groupe à mes yeux, mais un souvenir qui prend toute sa dimension avec ses allures de testament de Neal Morse.

Superior – Ultima Ratio
La résurrection de Superior, après quatre ans de silence. Malheureusement moins aventureux que Younique, mais incontestablement ambitieux. Superior reste aujourd’hui très sous estimé.

Greg :

Vanden Plas – Beyond Daylight
De puissantes mélodies toujours aussi imparables pour un concept album de grande classe !

Soilwork – Natural Born Chaos
Jouissif ! Des compositions puissantes, un son énorme, le tout supervisé par Devin Townsend !

Joe Hisaishi – Le Voyage de Chihiro
Une musique magnifique, parfaitement en accord avec le chef d’œuvre de Ghibli.

Freak Kitchen – Move
Dans la lignée de Dead Soul Men. Un album efficace et une guitare toujours aussi délirante !

Symphony X – The Odyssey
Superbe prestation vocale de Russel Allen.

David :

Dark Tranquillity - Damage Done

In Flames - Reroute To Remain

Soilwork - Natural Born Chaos

Symphony X - The Odyssey

Craig Armstrong – As If To Nothing

Dan :

Pain Of Salvation - Remedy Lane
Mélancolique et surprenant à la fois. Gildenlöw prend à nouveau tout le monde à contre-pied avec ce nouveau concept, moins metal mais bien barré quand même.

Vanden Plas - Beyond Daylight
Le parfait équilibre entre The God Thing & Colour Temple. (NdSR : on n’a pas du écouter le même album !)

Enchant - Blink Of An Eye
Voilà qui se passe de commentaires !

Dark Tranquillity - Damage Done
Les Suédois reviennent à un style un peu plus bourrin, mais restent très mélodiques tout de même.

Opeth - Deliverance
Comme Dark Tranquillity, le groupe se veut plus « bourrin », tout en gardant sa marque de fabrique.

Julien M. :

Peter Gabriel – Up
Bien sûr, à mon sens son meilleur album, et un miracle de composition et de production : je l’écoute à petites doses, juste pour le plaisir de le découvrir à chaque fois !

Interpol - Turn out the bright lights
Le Joy Division des années 2000, glacial et également très appréciable live (cf. leur show au Trabendo en novembre).

Deus Ex Machina - Cinque
Le lyrisme et la folie du progressif italien au summum, avec en prime des mélodies et des idées à la pelle.

Pain of Salvation - Remedy Lane
Un album impressionnant de cohérence et surtout d’émotions, la retranscription presque troublante de la psychologie de son auteur, Daniel Gildenlöw.

Thirty Seconds to Mars - Thirty Seconds to Mars
Un groupe qui mêle adroitement Tool, A Perfect Circle et des influences industrielles, avec un son énorme à la Devin Townsend, concocté par Bob Ezrin, et un leader qui est aussi un fabuleux acteur, Jared Leto (voir Requiem for a Dream )

Florian :

Symphony X – The Odyssey
Une gifle vocale, l’album de Russel Allen !

A.R. Rahman – Bombay Dreams
Une comédie musicale entêtante avec un orchestre classique, un synthé et deux percussionnistes indiens morts de rire, passant tout le concert à se faire des blagues.

Peter Gabriel – Up
Ce disque est multi-niveaux. Longue attente, grand résultat.

Nemo – Les Nouveaux Mondes
Il y a quelque chose de différent dans la scène progressive française. Qui plus est, cet album contient des textes bien écrits (enfin !).

Vanden Plas – Beyond Daylight
Peu de renouveau par rapport à Far Off Grace, mais un album qui consolide la réputation des Allemands. Des refrains imparables.

Julien N.

Opeth – Deliverance

Spock’s Beard – Snow

Dream Theater – Six Degrees of Inner Turbulence

Pain of Salvation - Remedy Lane

Bumblefoot – Uncool (réédition)

Julien W.

Pain of Salvation - Remedy Lane

Peter Gabriel – Up

Spock’s Beard – Snow

Mister Kite – All in time

Sinister Street - Trust

TOP 3 concerts 2002

Fanny :

Hé ! J’ai trop travaillé, moi, cette année, pour aller voir des concerts !

Greg :

Vanden Plas – Paris, Elysée-Montmartre
Strapping Young Lad – Paris, La Boule Noire
Dream Theater – Paris, Mutualité

David:

Dark Tranquillity – Paris, la Locomotive
In Flames / Soilwork – Paris, Elysée-Montmartre
Strapping Young Lad – Paris, La Boule Noire

Dan:

Star One – Anvers : 
Une vraie comédie musicale metal avec plein de morceaux de chanteurs dedans. (Ça l'air indigeste, comme ça à première vue, mais même les chats s’ils pouvaient acheter Star One, ils se mettraient sur leurs p'tites pattes et…)

Sun Caged – Prog Power Europe :
Une claque live qui confirme tous les espoirs placés dans ce groupe.

Dark Tranquillity – Paris, La Locomotive :
Mikael Stanne au sommet de son art scénique. Une setlist de rêve pour une ambiance de feu.

Julien M. :

The Music – Paris, Bataclan
Nommé « groupe de scène de l’année » par la presse anglaise, et bel et bien le truc le plus énergique et proche de « The song remains the same » que j’aie jamais vu.

Marillion – Paris, Le Trabendo.

Saint Etienne – Paris, Café de la Danse
Le meilleur groupe de pop du monde pour le plus court concert du monde (1H15) : intense, mélodique, ultra-varié, la classe intégrale.

Florian :

Comme j’ai vu très peu de concerts (je suis comme Fanny !) je citerai :

Vanden Plas – Paris, Elysée-Montmartre
La révélation du charisme et des qualités de Andy Kuntz, en plus d’un grand show.

Bombay Dreams – Apollo Victoria Theatre, Londres
Blindé de sentiment, de sensualité et d’humour, avec une musique travaillée sur le thème de Bollywood.

Julien N. :

Dream Theater – Lyon

Bumblefoot – Nice

Tryo – Marseille, ProgSud
Un groupe instrumental chilien, qui mélange acoustique et électrique.

Julien W. :

Ange – Paris, Zénith
Le seul concert de prog’ auquel j’ai assisté cette année (!), bien sympathique heureusement

Henri Salvador – Paris, Théâtre du Châtelet
Un vrai bonheur : beaucoup d’émotions et en prime, la première partie de Bénabar

Pierre-Laurent Aimard – Paris, Théâtre des Champs Elysées
Une Appassionata de Beethoven éblouissante

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir