Edito

BILAN 2005

29 Décembre 2005

BILAN 2005

par L'équipe de Progressia.net

Après une éclipse l’an dernier, le bilan de Progressia revient en 2005. Et quel millésime ! Plus que jamais peut-être, depuis la naissance de notre association, 365 jours n’auront produit de tels disques, et l’absence de réel consensus sur les sorties majeures de l’année parmi la rédaction démontre la richesse et l’étendue du genre progressif.


Notons cependant quelques tendances éparses. En premier lieu, certains groupes quasi-inconnus il y a peu, et considérés comme en dehors du genre par certains, se voient attribuer les honneurs : Miriodor et Oceansize reviennent ainsi souvent. Par ailleurs, on sent poindre la controverse parmi les rédacteurs au sujet de Deadwing, le petit dernier d’un des cadors du genre, Porcupine Tree : magnifique synthèse d’une décennie de carrière ou disque de « confort » ? Deux autres « demi-surprises » : le retour gagnant d’Echolyn, rescapé des années 90, avec un magnifique The End Is Beautiful et un Fantômas au meilleur de sa forme avec un turbulent Suspended Animation.

De même, certaines absences sont surprenantes et à l’image de disques controversés qui ont fait couler de l’encre sur notre forum : où sont les Be (Pain of Salvation, en DVD), Ghost Reveries (Opeth) ou encore Octavarium (Dream Theater) ? Le « morcellement » des suffrages au profit de formations plus confidentielles tendrait-il à souligner qu’aujourd’hui, diversité des réseaux de distributions aidant, l’auditeur cherche son bonheur sans que les bacs des grandes enseignes ne déterminent son choix ? On se plait à le penser.

Et les retraités dans tout cela ? Ils vont bien, et n’ont pas besoin de notre nostalgique soutien, merci. Van Der Graaf Generator en premier lieu, dont le dernier double, Present, et la tournée européenne qui suivit cet été, ont ravis certains d’entre nous. Moins encensés, les Yes, Kate Bush, Univers Zero ou Magma sont pourtant bel et bien présents dans les cœurs, les oreilles et les suffrages en 2005.

D’où viendra l’avenir ? Peut être de Pologne, qui outre ses plombiers nous envoie ses disques de progressif « compétitifs » avec le dernier Riverside et surtout Indukti, qui frappe très fort les esprits d’entrée de jeu.

Enfin, notons la part belle faite aux initiatives d’amoureux du progressif par la rédaction. Plus que jamais, des projets à long terme comme les Tritonales (deux éditions cette année !) ou le Progsol se doivent d’être soutenues car elles nous offrent la seule possibilité de découvrir bien des artistes sur scène.

Alors que Progressia s’apprête à accueillir son 2 000ème membre dans quelques jours, toute la rédaction vous remercie de votre présence et de votre participation à la vie de Progressia. Rendez-vous pour une année 2006 que nous souhaitons aussi pleine que celle qui s’achève !

Pour la rédaction, Djul


Fanny Layani

Meilleur album de l’année :

n°1: Miriodor – Parade
n°2: Robert Wyatt & Friends – Theatre Royal Drury Lane
n°3: Soft Bounds – Live at Le Triton 2004

A l’instar de mon avatar, ayant passé une année digne d’un exil sur Dagobah, me voilà fort dépourvue, alors que la bise est bel et bien venue, pour faire une liste « d’albums de l’année ». Après moult réflexions, une année plutôt RIO/Canterbury/jazz, avec des Canadiens en grande forme : Miriodor persiste, signe et confirme, tandis qu’est enfin exhumé des archives cet émouvant concert de Robert Wyatt de 1974, ayant longtemps circulé sous le manteau. L’Anglais, déjà cloué dans son fauteuil roulant, y est entouré d’un casting de rêve (Fred Frith, Mike Oldfield, Dave Stewart ou Hugh Hopper entre autres) et y offre de l’émotion à l’état pur. Quant au live de Soft Bounds enregistré lors du premier concert de la formation au Triton, il vaut le détour ne serait-ce que pour un titre, « Le retour d’Emmanuel-Philibert », une composition de Simon Goubert, synthèse de toutes les énergies.

Baudruche de l’année : Dream Theater - Octavarium

Je ne sais si c’est moi qui suis définitivement passée à autre chose, ou si la formation américaine n’a plus quoi que ce soit à dire d’intéressant, mais cet album annoncé comme celui de la renaissance après un Train of Thought pour le moins contesté, n’apporte rien, et ne provoque chez moi rien d’autre qu’un long bâillement las.

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Robert Wyatt – « Sea Song » (live)
n°2 : Rouge Ciel – « Nostradamus l’avait prédit »
n°3 : Magma – « Emehnteht Rê »

Pas de réelle justification au choix de ces titres. On est même dans l’irrationnel le plus complet, l’émotion du moment.
Concernant Magma, me voilà à la limite de la provocation de rédacteur en chef à l’état pur : le titre en entier n’est pas encore sorti (NDJ : je confirme, c’est honteux !), mais a été déjà rodé en concert à de nombreuses reprises, bien qu’inachevé, alors même que la plupart des morceaux qui le composent existent déjà sur disque, dans leurs versions des années 70 (« Hhaï », « Zombies », etc.).

Meilleur espoir de l’année : Rouge Ciel

Rouge Ciel laisse pointer un nez prometteur et audacieux, au service d’un genre musical exigeant. Affaire à suivre !

Meilleur concert de l’année

n°1 : Magma « Mythes et légendes, 35 ans de musique », au Triton (Les Lilas/Paris)
n°2 : Univers Zero au Triton (Les Lilas/Paris)
n°3 : Présent au Triton (Les Lilas/Paris

L’enchaînement de la folle aventure du « mois Magma » (qui revisitait l’histoire et la carrière du groupe à coup de concerts-marathons de deux heures, cinq soirs par semaine) et d’une édition secouée des Tritonales où les concerts forts en adrénaline n’ont pas manqué, relevait de la folie la plus complète. Mais l’équipe du Triton n’en est plus à un pari près, et le défi fut relevé avec brio, pour une fin d’année progressive sur les chapeaux de roue !
Notons qu’Ahvak aurait mérité de figurer dans ce classement, et que la lutte avec les Belges fut rude, ces derniers ne l’emportant qu’au bénéfice de l’ancienneté et du professionnalisme pour Univers Zero, de la violence et de la folie pour Présent.

Meilleur DVD de l’année

Trop rétive à la télévision !

L’initiative de l’année 2005 : La programmation du Triton en 2005

La programmation de la salle des Lilas a plus que jamais marié, dans un dosage qui force le respect, l’éclectisme, l’audace, l’indépendance et la qualité. La petite troupe des frères Vivante fait les choses en grand, loin des pressions médiatiques ou politiques, et offre à un public de privilégiés des moments musicaux rares ! Un grand merci.


Dan Tordjman

Meilleur album de l’année :

n°1: Riverside - Second Life Syndrome
n°2: Beyond Twilight - Section X
n°3: Shadow Gallery - Room V

Si Out Of Myself a propulsé Riverside sur le devant de la scène, Second Life Syndrome les y installe pour de bon. Chaînon manquant entre Porcupine Tree, Anathema et Opeth, Riverside fait mouche avec des mélodies accrocheuses et un savoir-faire que beaucoup leur envient déjà. Suit la révélation (ou confirmation) du talent de Finn Zierler, qui donne une leçon de composition avec Section X et prouve avec ce nouvel album de Beyond Twilight qu’il y a bien une vie après Jorn Lande. Quant à Shadow Gallery, le groupe revient de loin avec Room V, suite du concept album Tyranny, et qui fait oublier le pâle Legacy.

Baudruche de l’année : Stream Of Passion - Embrace The Storm

Plutôt que baudruche, terme un peu exagéré, parlons plus de déception concernant Stream Of Passion, car Arjen Lucassen nous promettait du « lourd » avec ce projet. Pourtant la belle Marcela chante très bien, mais l’impression de déjà-entendu domine. Une production éculée qui aurait mérité un dépoussiérage et un peu plus de liberté, pour un album que l’on sent prisonnier d’un style bien particulier. Ca ne respire pas et c’est bien ce qu’on pourrait reprocher à ce disque.

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Riverside – « Conceiving You »
n°2 : Beyond Twilight – « Ecstasy Arise »
n°3 : Christophe Godin’s Metal Kartoon – « David Vincent »

Prenez quelques notes de piano, une voix juste posée et enchanteresse, un tempo mi-lent, une guitare tellement innocente qu’elle larmoierait presque, une boite de kleenex : voici le titre le plus émouvant de 2005, « Conceiving You » est à écouter les yeux fermés (plus de frissons, moins de larmes sur les joues). Pour vous requinquer, « Ecstasy Arise » vous envoie une grosse guitare en pleine figure, pour l’un des refrains les plus accrocheurs de cette année. Pour finir, un peu d’humour couplé à de jolis plans de guitare, ça ne fait jamais de mal, n’est-ce pas Monsieur Godin ?

Meilleur espoir de l’année : Innerchaos

Une des surprises de ce début d’année : la seconde réalisation d’Innerchaos, Different Stories, avait attisé notre curiosité et notre attention en révélant tout le potentiel de Bertrand Drécourt et de sa clique. Un grand bond en avant pour la formation parisienne, qui planche déjà sur son troisième disque. Allez messieurs, cette fois-ci on se prend une bonne production, et le tour est joué.

Meilleur concert de l’année

n°1 : Enchant au Headway Festival (Pays-Bas)
n°2 : Opeth à la Locomotive (Paris)
n°3 : Anathema au Raismesfest (Raismes)

Alors qu’on croyait Enchant cantonné au rôle de « première partie unanimement reconnue » dans le monde du progressif, les voir en tête d’affiche fait vraiment plaisir. C’est visiblement leur cas également, tant ils se sont lâchés, pour notre plus grand bonheur, en ressortant des vieux titres (« Acquaintance », « Interact », « East Of Eden »). Le pied total ! Quand à Opeth, s’ils doivent un jour se reconvertir, c’est dans l’enseignement de la poésie qu’ils auront toutes leurs chances, comme en témoigne cette Loco mise à feu et à sang lors de la rentrée automnale.
Si les Anglais d’Anathema ont l’apparence d’anges, sur scènes ce sont de vrais démons, nous en eûmes la preuve lors du Raismesfest où la formation fut portée par un Vinnie Cavanagh, dans le rôle de l’ange déchu. Un rôle qui lui va si bien.

Meilleur DVD de l’année - Rush – R30

Joyeux anniversaire messieurs ! Pour vos trente ans de carrière, vous vous offrez une tournée mondiale (sans passer par la France, merci de l’attention) et vous sortez un joli DVD avec un packaging ultra soigné et une mise en scène sympathique (ce dessin animé est hilarant), pour un concert qui surclasse de loin celui donné à Rio. Dites, pour continuer avec les chiffres, oserons-nous vous rappeler que ça va faire quinze ans que vous n’êtes pas venus dans notre beau pays ? Ça se fête, non ? Alors, par pitié revenez !

L’initiative de l’année 2005 : La tournée de Queen & Paul Rodgers

Un sujet polémique : pour certains, Queen est mort avec Freddie Mercury (ce n’est pas faux). En face, d’autres pensent qu’il y a une vie après le grand moustachu (pas faux non plus), et que Paul Rodgers l’a prouvé. En dépit des nombreuses critiques qui fusèrent à l’annonce de la tournée, ceux qui ont eu la chance de voir Queen & Paul Rodgers au Zénith en sont repartis enchantés, tordant ainsi le cou à ceux qui voyaient cette tournée comme suicidaire.


Justin Poolers

Meilleur album de l’année :

n°1 : Porcupine Tree – Deadwing
n°2 : Echolyn - The End is Beautiful
n°3 : Presto Ballet - Peace Among the Ruins

Après In Absentia, on aurait pu parier sur une baisse de qualité inévitable, tant l'album était énorme. Et bien, ce n’est pas le cas : Steven Wilson semble avoir encore quelques cordes à son arc. Mais cette fois, à n’en pas douter, le prochain sera moins bon ! Echolyn gagne quant à lui à simplifier ses structures, et les mélodies se découvrent ! Presto Ballet est, enfin, l'album le plus frais de l'année. Reste à connaître sa durée de vie : sera-t-il encore frais dans quelques temps ?

Baudruche de l’année : Tomas Bodin - I.A.M.

Son album le moins inspiré, ou du moins, le plus inspiré par les autres. Un petit jeu, donc : remettez le nom du vrai compositeur sur les différentes parties.

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Echolyn – « The end is beautiful »
n°2 : Porcupine Tree – « Arriving somewhere but not here »
n°3 : Spock’s Beard – « She is everything »

Echolyn signe là sa plus belle composition. Dommage cependant qu'ils ne disent pas au monde entier que le thème resservi à toutes les sauces dans ce morceau est de Stravinsky !

Meilleur espoir de l’année : Overhead

Kino ? Oui mais ce sera un groupe éphémère, on le sait bien. Presto Ballet ? Sans doute, mais déjà cité dans la catégorie « Meilleur album ». Overhead, donc : malgré quelques passages encore peu mûrs, leur deuxième album est très bon !

Meilleur concert de l’année

pas vu assez de concerts pour me prononcer

Meilleur DVD de l’année

je ne regarde jamais de DVD

L’initiative de l’année 2005 : Progressive Waves vend des disques !

Il fallait oser ! Malheureusement, ça n'a pas duré.


Aleks Lézy

Meilleur album de l’année :

n°1 : Fantômas – Suspended Animation
n°2 : Sieges Even – The Art of Navigating by the Stars
n°3 : Machine and the Synergetic Nuts – Leap Second Neutral

Pour plus d’informations, se reporter aux chroniques, elles parlent d’elles-mêmes.

Baudruche de l’année : Medeski Martin + Wood - End of the World Party

Une véritable déception pour ce trio jazz aux schémas peu classiques. Un album d'une faiblesse à faire pleurer. Un coup de massue qui a sérieusement ébranlé les fans du groupe... Pas grand chose à dire de plus !

Meilleur titre de l’année :

Un titre seul n'a de valeur que s’il est bien entouré !

Meilleur espoir de l’année : Miss Goulash

Il suffit d’écouter le dernier album pour se rendre de l'énorme potentiel de ce groupe français. Fabuleusement mise en forme, la musique de Miss Goulash parcourt de nombreux territoires, et franchit les barrières avec son mélange de tzigane barré et de rock détonnant. Pas besoin de confirmations avec une galette supplémentaire, celle-ci pose directement les bases d'un groupe qui n'a plus qu’à faire ses preuves en agrandissant son public, avec un peu plus de promotion.

Meilleur concert de l’année

n°1 : Fantômas au Bataclan (Paris)
n°2 : Pain of Salvation au Festival Crescendo (Saint Palais sur Mer)
n°3 : SATANICPORNOCULTSHOP au GRIM (Marseille)

Chaque prestation de Fantômas et donc de Mike Patton est immanquable ! Le talent du dieu des chanteurs annihile tout sur son passage et transcende le moindre spectateur. Une musique de fou, donnée en pâture au public de manière magistrale et très minutieuse : on ne peut ressortir de là intact !
POS est sur tous les fronts, et n'hésite pas à jouer dans un petit festival français, dans un cadre étonnant, au bord de l'Atlantique, que demander de plus ? Prestation convaincante, même si très « cheap » (petits amplis, pas de décor, etc.) ! Et c’est justement dans les conditions les plus détendues qu’ont lieu les concerts les plus étonnants.
Les SATANICPORNOCULTSHOP sont des malades ! On connaissait déjà bon nombre de Japonais bien dingos, mais alors ceux-là, ce n'est même pas la peine ! Leur patchwork dadaïste et délirant combine électronique, hip-hop, disco des années 80, pop et folklore japonais. Que l’on soit hypnotisé ou mort de rire face à leur théâtre de marionnettes ou à leurs attitudes, on ne peut que féliciter pareille performance sonore et visuelle.

Meilleur DVD de l’année : Pain of Salvation - Be

Voici le DVD qui permet de réconcilier le public n'ayant pas apprécié BE avec la musique du groupe, qui y prend tout son sens et débouche sur une nouvelle dimension. Un bel effort de production scénique, intimiste et grandiose tout à la fois, et une belle prestation des membres charismatiques de POS.

L’initiative de l’année 2005 : le Festival Prog Sud

Merci aux organisateurs du Festival d’avoir invité Mats & Morgan en France !


Greg Filibert

Meilleur album de l’année :

n°1 : Scar Symmetry – Symmetric In Design
n°2 : Yoko Kanno – Genesis Of Aquarion
n°3 : Kiko Loureiro – No Gravity

Scar Symmetry signe un vrai disque de death mélodique, sans que le terme « mélodique » ne soit galvaudé, comme c’est trop souvent le cas. Musiciens d’excellent niveau, compositions léchées et efficaces, production puissante et bien balancée : les Suédois frappent fort pour un premier album !

Baudruche de l’année : Meshuggah - Catch 33

Comme il était tentant de citer les disques de Dream Theater, Porcupine Tree ou Opeth, rien que pour agacer leurs fans ! Mais le nouveau Meshuggah a l’art de se moquer du monde. Par « nécessité expérimentale », le groupe s’est amusé à décliner un seul riff sur près de cinquante ennuyeuses minutes. Assommant…

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Scar Symmetry – « Veil Of Illusions »
n°2 : Yoko Kanno – « First Love Final Love »
n°3 : Steve Vai – « Building The Church »
Pas besoin de se casser la tête à pondre des rythmes développés sur plus de dix minutes pour faire un bon titre. Un riff bien heavy, un refrain lumineux, des arrangements sans bavures, un bon solo de guitare… Que demander de plus ?

Meilleur espoir de l’année : Scar Symmetry

Vu la qualité de leur premier album, Scar Symmetry est désormais un acteur à surveiller de près sur la scène death metal ! On attend avec impatience le second disque, afin de voir si le groupe confirme son talent.

Meilleur concert de l’année

n°1 : Meshuggah au Trabendo (Paris)

Malgré un album miteux, les Suédois prouvent qu’ils sont de véritables tueurs lorsqu’ils arpentent une scène. Doté d’un son hors du commun, Meshuggah a donné une leçon de mise en place et de brutalité. Voir le public gesticuler en rythme sur « New Millennium Cyanide Christ » a quelque chose de fascinant.

Meilleur DVD de l’année : G3 – Live in Tokyo

Hum… c’est le seul DVD musical vu cette année ! Loin d’être mémorable, la prestation se laisser cependant regarder sans déplaisir. Sans surprise, Steve Vai surclasse encore ses petits camarades scéniquement (et musicalement) parlant…

L’initiative de l’année 2005 : L’éviction sans ménagement de la chanteuse/diva Tarja Turunen par ses ex-camarades de Nightwish.

Mais les Finnois ne perdent pas le nord pour autant, et expliqueront en détail ce choix dans le livre qui leur sera consacré l’année prochaine (joli coup marketing !). Les fans en pleurent encore, les autres se disent que leurs oreilles auront la paix pendant au moins quelques mois. Merci Nightwish !

Rémy Turpault

Meilleur album de l’année :

n°1 : Oceansize - Everyone into position
n°2 : Porcupine Tree - Deadwing
n°3 : The Pineapple Thief - 10 Stories Down

Et oui ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, Deadwing n’est que mon deuxième meilleur album de l’année. La faute en revient à un Everyone Into Position de haute volée, risqué et original. En troisième position, le dernier Pineapple Thief, dont la gestation fut longue mais dont l’efficacité est du coup optimale !

Baudruche de l’année : The Mars Volta - Scabdates

Cette année, The Mars Volta a proposé une livraison studio magistrale. Si les passages « abstraits » y étaient nombreux, la plupart servaient l’œuvre et étaient agréables. On ne peut en dire autant de ce live où, sous prétexte d’improvisation, le groupe propose beaucoup de bruit abscons. Pour ne rien arranger, la production est catastrophique.

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Oceansize – « Ornament/The Last Wrongs »
n°2 : Porcupine Tree – « Lazarus »
n°3 : Dredg – « Bug Eyes »

Le terme « épique » semble avoir été créé pour « Ornament/The Last Wrongs », qui clôt le dernier album d’Oceansize : ce titre commence par une longue montée en puissance, pour s’achever sous forme d’hymne, avec des vocalises à la Sigur Rós. Quant à « Lazarus » et « Bug Eyes », elles représentent la quintessence en matière de « pop songs » : en quatre minutes, on peut difficilement faire mieux.

Meilleur espoir de l’année : Amplifier

Auteur d’un album excellent - quoiqu’un peu monolithique - paru l’an dernier, Amplifier vient de confirmer haut la main l’essai grâce au maxi The Amplifier Dismantles HAL. Ce trio anglais, qui évolue entre metal, prog et stoner, dispose d’un énorme potentiel. J’attends donc la suite avec impatience !

Meilleur concert de l’année

n°1 : Porcupine Tree / Oceansize au Bataclan (Paris)
n°2 : Pain Of Salvation à la Locomotive (Paris)
n°3 : Oceansize au Nouveau Casino (Paris)

Tous les groupes cités ont fait plusieurs passages français en 2005. Si la première escale parisienne de Porcupine Tree a légèrement déçu, la seconde a en revanche montré un groupe au top de sa forme. A plusieurs reprises Pain Of Salvation s’est montré impérial sur scène, avec en point d’orgue leur dernier concert à la Locomotive. Quant à Oceansize, le gorupe a confirmé tout le bien qu’on pensait d’eux, notamment en tête d’affiche avec un « Massive Bereavement » d’anthologie.

Meilleur DVD de l’année : The Gathering - A Sound Relief

Certes, le concert est un peu court et les boni sont d’un intérêt limité. Mais quel plaisir d’avoir enfin un DVD des Bataves digne de ce nom ! Une très belle prestation, bien filmée et enregistrée, avec qui plus est un titre inédit. Vivement le prochain DVD, qui mettra en valeur la facette la plus rock du groupe !

L’initiative de l’année 2005 : Eucd.info

Cette structure, qui s’intéresse de près aux problèmes de droits d’auteur posés par les nouvelles technologies, s’efforce d’exposer au grand public les dangers du projet de loi DADVSI, présenté à l’Assemblée Nationale fin décembre 2005. Censée protéger l’industrie du disque, cette loi, si elle est votée, pourrait entraîner de graves dérives. Elle autoriserait notamment les producteurs à utiliser des moyens techniques contrôlant l’usage privé des œuvres (les fameux DRM). Pire encore, elle assimilerait à une contrefaçon tout programme permettant de contourner ces moyens : autrement dit, vous ne seriez autorisés à lire vos fichiers qu’avec les programmes autorisés par le producteur, équipés de mouchards ! Enfin, ces procédés anti-copie pourraient compromettre le droit à la copie privée.
Face à ce projet liberticide, eucd.info a lancé une pétition qui a recueilli une centaine de milliers de signatures en seulement deux semaines. L’association communique également beaucoup auprès des députés : après tout, la décision est entre leurs mains… et la bataille se joue maintenant !


Jean-Daniel Kleisl

Meilleur album de l’année :

n°1 : Fantômas – Suspended Animation
n°2 : Miriodor – Parade
n°3 : Oceansize – Everyone Into Position / Liquid Scarlet – II

Cette année 2005 est complètement folle. Mais qu’ont donc les artistes à sortir perle sur perle, pratiquement toutes les deux semaines ? Le nombre important d’albums que votre site préféré vous recommande cette année est là pour le prouver. Il a fallu choisir, et c’est Fantômas qui emporte le gros lot. Oh, certes, tous se tiennent dans un mouchoir de poche et Miriodor, Oceansize et Liquid Scarlet auraient tous mérité d’être en tête (cf. les chroniques respectives de ces albums). Mais la folie de Mr. Patton, qui se retrouve de façon évidente en concert, l’originalité de sa démarche et un disque qui paraît un véritable foutoir au premier abord mais qui n’arrive plus à se détacher de votre platine par la suite, tout cela conduit à la première place du podium.

Baudruche de l’année : Eric Clapton - Back Home

La daube de l’année est le dernier album de celui qui, malgré tout, montre qu’il est encore un très grand guitariste (voir plus bas), Eric Clapton. C’est bien simple, sur cet album, il n’y a rien ! C’est un vide intersidéral, des chansons d’une mièvrerie écœurante qui n’ont d’égal que la platitude de la production… Non vraiment, rien, cette année, ne peut égaler cette inénarrable baudruche !

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Liquid Scarlet – « The Carafe (part II)  »
n°2 : Cream – « Stormy Monday »
n°3 : Oceansize – « Ornament / The Last Wrongs »

Peu importe les titres, même si certains, comme ceux cités ici, sont géniaux. Ce sont les albums qui comptent, n’est-il pas ?

Meilleur espoir de l’année : Indukti

C’est en Pologne que se trouve Indukti, qui a sorti une petite pépite. L'album est un concentré de metal crimsonien mêlé à du Tool, avec de la harpe et un superbe violon pour agrémenter le tout. Les musiciens, très compétents, ne s’embarrassent guère de soli à tout va mais recherchent en premier lieu les ambiances, les mélodies (au violon) et des riffs complexes très tranchants ! Notons que l’album est essentiellement instrumental, bien que Mariusz Duda de Riverside vienne pousser la chansonnette sur deux morceaux. Un grand album, qui aurait aussi pu figurer dans le top 3 !

Meilleur concert de l’année

n°1 : Fantômas / Young Gods au Montreux Jazz Festival (Montreux)
n°2 : Progsol 2005 (Liquid Scarlet et surtout Discus) (Pratteln, Suisse)
n°3 : Magma / Deep Purple

Avec de telles productions, les concerts de 2005 ne pouvaient être que superbes ! Indéniablement, la soirée du Montreux Jazz Festival réunissant Fantômas et Young Gods accompagnés d’un orchestre de chambre fut la plus mémorable. Fantômas a interprété la majeure partie de son Suspended Animation et Terry Bozzio, qui remplaçait un Dave Lombordo parti en tournée avec Slayer, était extraordinaire de précision et de puissance, l’allié idéal d’un Patton totalement déchaîné !
Le Progsol 2005 fut tout aussi inoubliable. Pour plus d’informations sur cette soirée, se reporter au live-report de Progressia.
A noter aussi une soirée sympathique dans les Alpes valaisannes, en compagnie de Deep Purple avec en première partie un Magma qui a interprété un très solide «K.A ».

Meilleur DVD de l’année : Cream – Live at the Royal Albert Hall

L’annonce de la reformation du mythique power-trio pour une série de quatre concerts début mai au mythique Royal Albert Hall de Londres (suivis par trois concerts en octobre au Madison Square Garden de New York) en fit baver plus d’un. Certains ricanèrent aussi en se demandant de quoi les vieux allaient être capables ! Et bien, au vu du DVD reprenant les meilleurs moments des soirées du Royal Albert Hall, force est de constater que Messieurs Clapton, Baker et Bruce ont fait mieux que d’assurer. Avec la section rythmique qu’il a eu à sa disposition, Eric Clapton a été poussé dans ses derniers retranchements et n’a jamais aussi bien joué depuis plus de dix ans, et ce sans être protégé par un guitariste rythmique, quatre percussionnistes, sept choristes et douze tonnes de claviers ! Un must !

L’initiative de l’année 2005 : Van Der Graaf Generator

Le groupe culte s’est reformé pour sortir un double album des plus intéressants. Il faut aussi signaler la réédition intégrale de tout le catalogue du groupe avec une remastérisation somptueuse, et, last but not least, la présence de boni des plus excitants !


Julien Damotte

Meilleur album de l’année :

n°1: Freak Kitchen - Organic
n°2: James LaBrie - Elements Of Persuasion
n°3: Nevermore - This Godless Endeavour

Il est difficile de faire un choix, parmi les excellents albums sortis cette année. Les autres prétendants au Top 3 sont Strapping Young Lad pour Alien, Meshuggah et son Catch 33 , ou encore Bumblefoot avec Normal.

Baudruche de l’année : Pain of Salvation - Be

Pour moi, LA déception de l'année...

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Freak Kitchen – « Breathe »
n°2 : Soilwork – « Nerve »
n°3 : Dream Theater – « Octavarium »

L'émotion, la lourdeur et l'hommage au progressif !

Meilleur espoir de l’année : Circus Maximus

Pour un premier album, The First Chapter frise la perfection. Avec un peu plus de maturité et des influences un peu moins marquées, ça serait l’extase !

Meilleur concert de l’année

n°1 : Steve Vai au Bataclan (Paris)
n°2 : Freak Kitchen à l’Elysée Monmartre (Paris)
n°3 : Spock's Beard à La Locomotive (Paris)

Encore une fois, cette année a été tellement chargée en concert qu'il a été dur de choisir ! Les excellents Strapping Young Lad (au Bataclan) et Meshuggah sont finalement pour moi les plus grosses claques de l'année, ainsi que Soilwork (à la Locomotive) ou encore le show monstrueux de Dream Theater au Zénith (mais là ça devient une habitude...).

Meilleur DVD de l’année : Dream Theater - Live At Budokan

A noter l'excellent DVD de Dave Martone ! A ne pas manquer !

L’initiative de l’année 2005 : le Gigantour

...même si on aurait aimé voir ça en Europe...


Jean-Philippe Haas

Meilleur album de l’année :

n°1 : Echolyn - The End Is Beautiful
n°2 : VDGG - Present
n°3 : System Of A Down - Mesmerize

Avec The End Is Beautiful, Echolyn se permet de rivaliser avec les ténors du progressif US. Sans renier ses influences classiques, la bande à Brett Kull sort un album enthousiaste, puissant et ... progressif !

Baudruche de l’année : Porcupine Tree - Deadwing

Dans l'ensemble, Deadwing marque un retour au psychédélisme et à l'atmosphérique mou. Plutôt que de poursuivre sur la lancée de In Absentia, Porcupine Tree fait du surplace et tente un compromis bancal avec ses albums précédents.

Meilleur titre de l’année :

n°1 : Echolyn – « Lovesick Morning »
n°2 : Kino – « Losers' Day Parade »
n°3 : System Of A Down – « Violent Pornography »

Meilleur espoir de l’année : Indukti

Les Polonais d'Indukti mélangent avec bonheur la lourdeur métallique et le violon. Passé inaperçu en 2004, S.U.S.A.R est réédité en 2005 par Laser's Edge.

Meilleur concert de l’année

n°1 : Discus au Progsol - Z7 (Pratteln, Suisse)
n°2 : Echolyn au Z7 (Pratteln, Suisse)

Discus a tout ravagé sur son passage. Il faut avoir vu sur scène cette bande d'Indonésiens fous pour le croire. Indescriptible.

Meilleur DVD de l’année : Yes - Songs From Tsongas (30th Anniversary)

Yes est toujours là, peut-être pas au sommet de sa gloire mais sûrement au sommet de sa forme.

L’initiative de l’année 2005 : le Progsol au Z7 (Suisse)

Il fallait l'organiser, celui-là, malgré des déboires de toutes sortes. Finalement, la détermination de l'équipe a payé et c'est un superbe festival (bien qu'amputé d'un jour) auquel les chanceux du Z7 ont eu droit.


Djul

Meilleur album de l’année :

n°1 : Oceansize - Everyone Into Position
n°2 : Porcupine Tree - Deadwing
n°3 : Kate Bush - Aerial

En anglais, ce genre de disque s'appelle un grower et Everyone Into Position mérite plus que tout autre disque de cette année ce qualificatif. Deadwing est plus convenu mais, qualitativement, il est difficile de faire des reproches à ce disque. Quant à la belle Kate, son double album se fait toujours plus convainquant au fil des jours.

Baudruche de l’année : 30 seconds to Mars - A Beautiful Lie

Le groupe de Jared Leto en avait épaté plus d'un avec son premier album éponyme produit par Monsieur Bob Ezrin : morceaux telluriques à la Devin Townsend et émotion à fleur de peau. 30 Seconds to Mars retourne sa veste pour son petit dernier, le bien-nommé A Beautiful Lie, pathétique recueil de titres convenus à la sauce rock FM meets the Cure.

Meilleur titre de l’année :

n°1 : The Trail of Dead - « Will You Smile Again ? »
n°2 : Opeth - « Reverie/Harlequin Forest »
n°3 : Riverside - « Second Life Syndrome »
Mon premier est l'improbable fusion entre Rush et Nirvana, mon second est la synthèse d’… Opeth (tout y est : riffs incroyables, passages épiques, voix de Mickael Akerfeldt, au sein d’un disque pourtant en dents de scie) et mon troisième recense tout ce que le metal atmosphérique à fait de plus beau.

Meilleur espoir de l’année : Time of Orchids

Fraîchement signé sur Tzadik, Time of Orchids s'impose avec Sarcast While comme l'un des groupes les plus troublants du moment. Des morceaux longs et épiques font des Américains les Sigur Ros du metal, ni plus ni moins !

Meilleur concert de l’année

n°1 : Porcupine Tree / Oceansize au Bataclan (Paris)
n°2 : Univers Zero au Triton (Paris)
n°3 : VDGG au Bataclan (Paris)

Entre le rendez-vous donné par les créateurs de deux des disques majeurs de l’année, le plaisir toujours renouvelé de voir les incroyables prestations scéniques du groupe de Daniel Denis et la surprise de découvrir les mythiques VDGG déchaînés, 2005 aura été un excellent cru de concerts.

Meilleur DVD de l’année : Pink Floyd - Pulse

Nan, c’est une blague, puisqu’il sortira lorsque le Floyd se reformera, c’est-à-dire lorsque Gilmour aura achevé la tournée de son prochain album solo et que Waters aura joué Ca Ira sur la place de la Concorde, donc vers 2008, vraisemblablement ! A part ça, pas vu de DVD musical en 2005.

L’initiative de l’année 2005 : Les résurrections improbables

Certes, ce n’est pas une initiative volontaire, mais un constat sur l’année. Entre la sortie de l'excellent Aerial de Kate Bush et celle du flamboyant Present de Van Der Graaf, l'amateur de progressif ne peut sortir blasé de cette année 2005. Et lorsque de telles surprises se doublent, pour le cas de VDGG ou de Magma, de concerts furieux joués par des quinquagénaires, on se dit qu'il n'y a pas d'âge pour en manger. Pink Floyd pourrait emboîter le pas à ce mouvement de revival, au delà de décennies de rumeurs !

Commentaires 

#1 ace333 apk download 27-12-2018 11:14
Thanks , I've just been searching for info
approximately this subject for ages and yours is the greatest I've discovered till now.
However, what concerning the bottom line?
Are you certain in regards to the source?
Citer
#2 lucky palace casino 22-01-2019 07:57
This piece of writing offers clear idea in support
of the new visitors of blogging, that genuinely how
to do blogging and site-building.
Citer
#3 online casino n 02-02-2019 03:55
Highly energetic post, I enjoyed that bit. Will there
be a part 2?
Citer
#4 lpe88 download 15-02-2019 03:15
Nuts high in fats, the complete fats are awesome as considerable monosaturated
and unsaturated significance. This model works but wish to to uncover
how to get traffic with the website.
Citer
#5 NBA 2K MT 04-06-2019 05:05
each time i used to read smaller posts that also clear their motive, and
that is also happening with this piece of writing which I am reading here.
The Crew 2
Citer
#6 valuable business 09-06-2019 18:51
Nice blog here! Also your site loads up fast! What host are you using?
Can I get your affiliate link to your host?
I wish my website loaded up as fast as yours lol
Citer
#7 Buy game boosting 13-07-2019 21:05
I loved as much as you will receive carried out right here.
The sketch is attractive, your authored material stylish.
nonetheless, you command get bought an edginess over that you wish
be delivering the following. unwell unquestionably come more formerly again since exactly the same nearly very often inside case you shield this
increase.

Here is my webpage; Buy game boosting
Citer
#8 game accounts 16-07-2019 13:41
Appreciating the hard work you put into your blog and in depth information you provide.
It's nice to come across a blog every once in a while that isn't
the same unwanted rehashed material. Excellent read! I've
saved your site and I'm adding your RSS feeds to my
Google account.

My web page - game accounts
Citer
#9 foot bath spa 24-07-2019 03:07
Hi there, the whole thing is going sound here and ofcourse every one is sharing facts, that's genuinely
fine, keep up writing.

my site ... foot bath spa
Citer
#10 Hydraulic Dampers 24-07-2019 23:06
Hey! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out
and tell you I truly enjoy reading through your articles.
Can you suggest any other blogs/websites/forums that go over the same topics?
Thanks!

my homepage :: Hydraulic Dampers
Citer
#11 shoulder massager 27-07-2019 10:42
I've been surfing online more than three hours today, yet I never
found any interesting article like yours. It is pretty worth enough for me.

Personally, if all webmasters and bloggers made good content as you
did, the internet will be much more useful than ever before.



My webpage: shoulder massager
Citer
#12 youtube wyswietlenia 31-07-2019 04:10
Hello it's me, I am also visiting this web page daily, this web page is actually good and the visitors are actually sharing good thoughts.
Citer
#13 Cheap game coins 02-08-2019 13:18
You need to be a part of a contest for one of the best websites online.
I most certainly will highly recommend this site!

Feel free to surf to my webpage ... Cheap game coins
Citer
#14 Uplay CD Keys 03-08-2019 10:50
Terrific article! That is the type of info that are supposed to
be shared across the web. Disgrace on the search engines for no longer positioning
this publish higher! Come on over and talk over with
my web site . Thanks =)

My web site - Uplay CD
Keys
Citer
#15 RannevLer 05-08-2019 17:29
campioni viagra generici
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir